Un volcan d’Islande fait à nouveau parler de lui! Les autorités ont en effet tiré la sonnette d’alarme après qu’une série de tremblements de terre ait secoué le volcan Bardarbunga, l’un des plus grands au monde. Les compagnies aériennes sont en alerte, car ces séismes pourraient causer une éruption semblable à celle de l’Eyjafjallajökull, en 2010, qui avait forcé l’annulation de 100 000 vols et coûté près de 200 millions de dollars. 

Lors de la catastrophe de 2010 due au nuage de cendres volcaniques, les organisations et les compagnies d’assurance voyage comme l’Association canadienne de l’assurance voyage (THIA) ont dû se démener pour établir des lignes directrices temporaires.

Depuis cette catastrophe, certaines compagnies d’assurance canadiennes ont incorporé une couverture pour les nuages de poussières volcaniques à leurs polices.

Si une nouvelle catastrophe était provoquée par des cendres volcaniques aujourd’hui, comment les voyageurs canadiens seraient-ils couverts?

ash cloud travel insurance

Tout d’abord, vérifiez si les éruptions volcaniques figurent précisément parmi les risques couverts dans votre police d’assurance. Si c’est le cas, vous serez probablement couvert pour autant que vous ayez acheté votre assurance avant l’émission d’un avertissement de voyage.
Voici quelques prestations de base qui devraient normalement être couvertes :
En cas d’annulation de votre voyage avant le départ, vous seriez couvert pour les billets d’avion et les autres arrangements de voyage prépayés.

• Si vous avez déjà quitté le Canada, vous seriez couvert pour les billets d’avions, les arrangements de voyage prépayés non utilisés et les frais raisonnables de subsistance.
Voici quelques conseils pour être sûr d’être remboursé rapidement :
1. Contactez votre fournisseur d’assurance immédiatement.
2. Gardez tous vos billets de transport et tous vos reçus dans un dossier pour les soumettre à votre fournisseur d’assurance.
3. Si vous devez faire de nouveaux arrangements de voyage, communiquez avec votre fournisseur d’assurance.
4. Enfin, n’oubliez pas de lire votre police afin de vous familiariser avec les conditions de couverture. Cela vous permettra aussi de ne rater aucune prestation à laquelle vous pourriez avoir droit.

Même si les polices d’assurance ne sont pas toutes identiques, ces informations devraient vous donner une bonne idée de la façon de se préparer pour une nouvelle catastrophe due à un nuage de cendres volcaniques.

N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous ou envoyez-nous un message sur Tweeter si vous avez des questions!

Bons voyages,

Sarah

Articles apparentés