Partir en escapade peut être très ressourçant et c’est pourquoi je prévois régulièrement des petits voyages à l’étranger. Il ne faut pas nécessairement aller très loin pour voyager physiquement et temporellement. Comme je vis au Québec, Boston était une belle idée d’escapade le temps d’une longue fin de semaine.

Following Boston Freedom Trail's red line

Un vendredi matin, une copine et moi avons fait notre sac à l’aurore pour partir découvrir cette ville qui attirait ma curiosité depuis longtemps déjà. De l’autre côté de la frontière américaine, à 5 heures seulement de mon domicile à Montréal, se trouve Boston, une charmante ville historique située en bord de mer.

La route vers le Massachusetts nous offre ses plus beaux panoramas. Traverser les White Mountains (montagnes Blanches) à l’automne, avec le feuillage coloré, est un pur plaisir visuel. Si je peux vous donner un conseil, prévoyez votre voyage à Boston à l’automne. La température est plus fraîche et clémente, les paysages sont époustouflants et la concentration de touristes est moindre. C’est vraiment le moment idéal.

Driving from Canada to Boston
En Route pour Boston

En 3 jours, il est possible de voir les principaux attraits de Boston. Pour notre part, nous avions prévu de visiter d’abord le campus universitaire internationalement reconnu, Harvard, ainsi que le quartier étudiant, Cambridge. Par la suite, une petite promenade au port s’imposait avant de rejoindre Chinatown et le centre-ville pour le souper. En soirée, le quartier résidentiel luxueux de Beacon Hill est vraiment agréable à parcourir avec ses centaines de vieux lampadaires. Nous avions prévu une journée entière pour parcourir le Freedom Trail (chemin de la Liberté)  qui retrace une partie de l’histoire de l’indépendance américaine.

Pour être honnête, je ne connaissais absolument rien à l’histoire américaine avant d’aboutir à Boston et de suivre, pas à pas, la ligne rouge au sol qui retrace les endroits associés aux événements majeurs. Voyager sert également à cela : découvrir une culture avec tous les traits spécifiques qui lui sont associés, dont l’histoire de son peuple.

Sur les traces de l’histoire américaine : le Freedom Trail

Walking Map of Boston's Freedom Trail

Le Freedom Trail (chemin de la Liberté) est un parcours de 4 km qui passe au cœur de la ville de Boston en rejoignant 16 des endroits historiques les plus significatifs. Il suffit de se laisser guider par la ligne rouge au sol. Je vous présente ici les endroits qui m’ont marquée davantage lors de ce parcours.

Following Boston's Freedom Trail

L’histoire américaine et celle de son peuple fier défile sous nos pas. Boston fut le théâtre de luttes pour la liberté à bien des égards. D’abord, à travers la révolution américaine au 18e siècle où la colonie cherchait à se défaire du joug britannique. Les événements représentatifs de cette époque sont le massacre de Boston, le Boston Tea Party et la chevauchée nocturne de Paul Revere. Vint ensuite au 19e siècle la guerre de Sécession qui mit fin à l’esclavage des Noirs.

Les principaux points d’intérêt

Le trajet débute au centre d’informations touristiques situé au Boston Common, le plus ancien parc et gigantesque espace public qui englobe plusieurs bâtiments historiques. Ce parc était à l’époque le champ d’entraînement de l’armée anglaise et un lieu de pendaison des rebelles. Aujourd’hui, c’est un parc plutôt agréable et c’est ici que vous pourrez prendre une carte et un petit résumé des endroits à visiter sur le chemin.

Il ne vous reste plus qu’à localiser le point de départ de la ligne rouge et c’est parti pour un voyage dans le temps.

Fountains and Monuments along the Boston Freedom Trail

Le premier bâtiment que vous verrez est la Massachusetts State House, symbole architectural de Boston avec son dôme doré. C’est le siège du gouvernement fédéré du Massachusetts.

Boston's Massachusetts State House i

Face à cet imposant bâtiment se trouve un monument de bronze représentant l’armée noire de Robert Gould Shaw lors de la guerre de Sécession. Point de départ du Black Héritage Trail (chemin qui retrace l’histoire des Noirs), il est le symbole d’une guerre qui a servi à abolir l’esclavage en Amérique en 1861-1865.

The Black Heritage Memorial along Boston's Freedom Trail

La révolution américaine

Le chemin continue et nous plongeons directement au cœur de la révolution américaine. On y trouve des églises qui ont joué un rôle majeur dans cette quête de liberté, comme la King’s Chapel qui était à l’époque une église anglicane symbole de la tyrannie anglaise et la Old South Meeting House où plus de 5 000 Bostoniens s’étaient rassemblés pour planifier le Boston Tea Party. Lors de cet événement de protestation contre les taxes sur les produits aux colonies, les « Fils de la Liberté » s’étaient introduits dans des navires anglais et avaient jeté des tonneaux remplis de thé par-dessus bord.

The Old North Church in Boston

Vous passerez également devant la fameuse Old North Church qui a donné le signal visuel à Paul Revere, héros de la révolution américaine, de l’arrivée de la flotte anglaise. Lors de sa légendaire chevauchée nocturne, la Midnight Ride, il aurait été à Lexington avertir John Hancock et Samuel Adams de l’arrivée des Anglais. Sa maison, qui est d’ailleurs la plus ancienne de Boston, se trouve tout près. Il y a aussi la Park Street Church où fut chantée pour la première fois l’hymne patriotique « America ».

The famous Midnight Ride

Un des monuments que j’ai pris plaisir à photographier est la Old State House, le plus vieil édifice de Boston, qui contraste avec les énormes bâtiments modernes autour. Il était le siège de l’autorité britannique. C’est pourquoi plusieurs manifestations et protestations ont eu lieu à cet endroit. Devant cette bâtisse a eu lieu également le « massacre de Boston » lors d’une manifestation des colons qui s’opposaient au régime en place. Symbole également de la tyrannie britannique, c’est aussi sur ce balcon que John Hancock, premier gouverneur du Massachusetts après la révolution, salua la foule.

Boston's Faneuil Hall

Vous verrez également le Faneuil Hall, appelé aussi « Berceau de la liberté » pour y avoir abrité les premières assemblées de masse et le Quincy Market adjacent. Ces marchés à l’architecture magnifique sont des endroits idéaux pour faire une pause-dîner. Plusieurs petits kiosques vendent de la nourriture. Il semblerait (je n’y ai pas goûté) que les sandwichs au homard sont la spécialité de la place.

Quincy Market along the Freedom Trail

Vous ne manquerez pas d’être attirés également par les vieux cimetières qui jalonnent le parcours. Le plus célèbre est le Granary Burying Ground où Adams, Hancock, Revere, le père de Benjamin Franklin et les victimes du massacre de Boston reposent. L’ambiance du lieu est particulière. Des milliers de petites tombes lugubres en désordre parsèment le sol au milieu d’énormes bâtiments.

Where Adams, Hancock, Revere and Bejamin Franklin's father rest in peace

Le parcours se termine à l’obélisque de Bunker Hill où une des plus sanglantes batailles entre les Britanniques et les Américains a eu lieu durant la guerre d’indépendance.

Le « chemin de la liberté » contient également d’autres bâtiments historiques intéressants. Mais je vous laisse les découvrir au fil de votre visite dans cette magnifique ville.

Boston : une région magnifique à découvrir

Même si vous venez d’une autre province, n’hésitez pas à aller visiter cette charmante ville très agréable à découvrir. De plus, Boston jouit d’une position en bord de mer et se trouve près de la péninsule de cap Cod, un des plus beaux endroits de la côte Est américaine. Et si vous passez dans le coin, visitez le village de Salem, une immersion cette fois dans le monde fantastique, ou réel, des sorcières.

Et n’oubliez pas que même si c’est pour le temps d’une fin de semaine, il est important de se munir d’une assurance voyage. Les frais médicaux aux États-Unis sont plutôt salés.

Informations pratiques : Si vous êtes intéressés par l’histoire, au point de départ du parcours, il est aussi possible de louer les services d’un guide. Déguisé en costume d’époque, il vous plongera directement dans l’histoire de sa ville.

Rachel est une blogueuse voyageuse Quebecoise qui parcourt le monde depuis plusieurs annes.

Decouverte MondeRachel - Decouverte Monde - FacebookRachel - Decouverte Monde - Google PlusImage Map
Articles apparentés
  • http://www.pixels-du-bout-du-monde.blogspot.fr Cédric

    Article super interessant, et Boston a l’air d’être une très jolie ville remplie d’histoire.
    Avec la mer à proximité en plus… 😉

    • Leah

      Merci pour votre commentaire, Cédric! J’espère qu’on vous a inspiré à voir Boston un jour!

  • http://www.decouvertemonde.com Rachel @ Blog voyage Découverte monde

    Bonjour Cédric,
    Oui en effet c’est vraiment une ville super charmante. Je l’ai même préféré à New-York. Ce qui est bien de Boston aussi c’est la proximité avec d’autres sites d’intérêt. Pour les gens qui aiment la montagne et le plein air il y a les Whites Mountains à environ 2 heures de là. Sinon, Salem est assez particulière avec l’histoire de ses sorcières. Je suis allée a Cape Cod tout près de Boston il y a 3 semaines et franchement c’est un endroit magnifique pour des vacances. Le contact avec la mer, l’ambiance reposante dans un décor enchanteur. C’est aussi un incontournable pour un voyage en Nouvelle-Angleterre. Tu as l’intention de visiter cette région sous peu?