Bien des clients nous demandent : « Est-ce que votre assurance voyage médicale couvre l’hélicoptère-ambulance? » La réponse est oui! En fait, nous offrons deux prestations qui couvrent les transports d’urgence par voie aérienne : la première s’intitule services d’ambulance et la seconde, transport aérien d’urgence. Voici ce qui les distingue…

hélicoptère

  1. Services d’ambulance

    Notre prestation pour les services d’ambulance couvre TOUT service autorisé d’intervention médicale d’urgence, que ce soit par voie aérienne, maritime ou terrestre. Si vous êtes en situation d’urgence médicale, nous vous aiderons à vous rendre dans l’établissement médical le plus proche pour des soins immédiats, notamment par ambulance aérienne – habituellement par hélicoptère-ambulance – vers l’hôpital le plus proche, et ce, peu importe où vous vous trouvez.

    Les services d’intervention médicale d’urgence n’ont pas besoin d’être préalablement approuvés. Il en va de même si vous avez un accident et que vous êtes transporté à l’hôpital par un hélicoptère-ambulance.

    Voici ce que nous couvrons, comme formulé dans notre police Voyageur :

    Les services d’une ambulance autorisée et d’ambulanciers paramédicaux de l’endroit de l’accident ou de l’endroit de l’apparition de la maladie jusqu’à l’hôpital le plus proche. Si une ambulance est nécessaire pour des raisons médicales mais n’est pas disponible, la compagnie vous remboursera les frais de taxi (les reçus sont requis).

    Vous ne trouverez nulle part le mot « hélicoptère » dans notre police car elle couvre TOUS les services d’ambulance, y compris l’évacuation médicale d’urgence par hélicoptère. Notre équipe d’assistance est disponible 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, pour vous aider à atteindre l’hôpital le plus proche. Par ailleurs, nous pouvons aider à organiser le transport ou appeler plusieurs compagnies de transport par voie aérienne. La bonne nouvelle : si vous êtes dans l’arrière-pays, vous n’avez pas besoin de nous appeler ou d’appeler votre courtier d’assurance afin d’obtenir une autorisation préalable.

    Assurance voyage pour les Canadiens

    Certains de nos clients voyageant dans des régions éloignées ou encore des randonneurs souffrant du mal de l’altitude ont fait appel à cette prestation. C’est le cas de Clara, par exemple. Clara a dû être transportée d’urgence lorsqu’elle a perdu connaissance dans la jungle malaise à cause de la malaria. Ou celui de Daina, en randonnée au Népal, dont le transport d’urgence a impliqué non seulement une ambulance aérienne… mais aussi une ambulance équestre!

    Daina, âgée de 23 ans, a ressenti des problèmes respiratoires, de la fatigue et des nausées dix jours après avoir entamé son expédition au Népal. Diagnostiquée avec un mal de l’altitude et soignée au camp de base, elle est  ensuite descendue à cheval vers une altitude adaptée, avant d’être héliportée vers Katmandou pour d’autres soins. Son évacuation médicale par voie aérienne et son transport à cheval ont coûté 5 056,75 $, que nous avons intégralement couverts!

  2. Transport aérien d’urgence

    Notre prestation de transport aérien d’urgence est utile dans la situation suivante : si vous êtes blessé et que vous êtes déjà arrivé au centre de traumatologie le plus proche, mais que votre situation requiert que vous soyez transporté par voie aérienne vers un autre hôpital ou que vous rentriez au Canada pour y être soigné, nous couvrirons et organiserons le transport aérien. Par exemple, si le premier hôpital qui vous traite n’offre pas les services dont vous avez besoin (tomodensitogramme, appareil d’IRM, expertise d’un chirurgien orthopédiste, etc.), nous organiserons votre transport par voie aérienne vers l’établissement médical le plus proche en mesure de traiter adéquatement vos blessures.

    Dans ce cas de figure, le transport aérien devra être préalablement approuvé. Si vous êtes évacué du site de l’accident, par exemple dans la montagne, vous n’avez pas besoin d’autorisation préalable puisqu’il s’agit d’une situation d’urgence. L’équipe d’intervention médicale d’urgence fera tout ce qui est nécessaire pour vous obtenir de l’aide. Mais le transport aérien, lorsqu’il n’est pas lié à une situation d’urgence, doit faire l’objet d’une autorisation préalable.

    Voici la couverture offerte par notre police :

    Transport aérien d’urgence

    Cette prestation n’est payable que si elle est organisée et préalablement approuvée par Réclamations chez TuGo.

    a) Soit l’évacuation médicale aérienne vers l’établissement médical le plus proche équipé pour fournir le traitement requis ou vers le Canada

    Nous couvrons le transport aérien lorsque :

    • Vous retournez dans votre province de résidence pour y recevoir un traitement médical immédiat dans les 48 heures de votre arrivée.
    • Votre médecin traitant (sur les lieux de l’urgence) recommande le transport aérien par écrit.

    Hélicoptère-ambulance

    De fait, nous utilisons souvent l’évacuation aérienne pour ramener à la maison des Canadiens blessés. Si vous êtes aux États-Unis, par exemple, le transport par voie aérienne vers le Canada est souvent préférable. Par-dessus tout, nous voulons vous ramener à la maison pour que vous puissiez commencer à guérir entouré de votre famille et de vos amis.

    Récemment, un client âgé de 56 ans faisait du parapente au Chili et s’est cassé le dos en atterrissant. Diagnostic : fracture par tassement au niveau L1. Après 8 jours d’hospitalisation au Chili, il a été ramené au Canada par ambulance aérienne, et nous avons payé sa demande de règlement de 106 000 $!

    Nos clients sont très reconnaissants pour ce service. Nous recevons régulièrement de gentils messages de leur part ou de leurs proches, qui remercient l’équipe d’assistance pour l’aide reçue.

    « Je n’étais pas bien lors de mon voyage au mois de février dernier, et j’avais besoin d’une ambulance et de soins d’urgence. Réclamations chez TuGo a été génial en traitant ma demande de règlement et en payant mes dépenses. Je voulais juste dire merci à tous ceux qui ont pris soin de ma demande de règlement. Cela m’a rendu la vie plus facile dans une situation difficile. » – Ann Lowrey, cliente

    Voici un exemple où un autre client avait besoin des deux types de transport par voie aérienne : l’ambulance aérienne et le transport aérien d’urgence.

    Andy, âgé de 18 ans, est allé en Oregon pour faire du vélo tout terrain. Il a fait un mauvais saut au-dessus d’une dune de sable, s’élevant à 25 pieds et retombant lourdement. L’équipe d’intervention craignait une lésion de la colonne vertébrale. En conséquence, une ambulance aérienne a été requise pour transporter Andy vers le centre de traumatologie le plus proche. Aux urgences, il a été diagnostiqué avec deux vertèbres tassées au bas du dos, une fracture du fémur et une légère commotion cérébrale. Andy a dû subir une intervention chirurgicale d’urgence. Il a passé 17 jours à l’hôpital avant d’être transporté par ambulance aérienne vers un hôpital canadien équipé pour soigner ses blessures à la colonne.

    Frais d’hôpital : 276 459,17 $

    Frais de médecin : 43 312,30 $

    Frais de radiologie : 7 865,12 $

    Frais d’ambulance (terrestre et aérienne) : 27 943,18 $

    Frais d’ambulance aérienne : 25 400,00 $

    Frais de subsistance supplémentaires : 3 653,85 $

    Régime provincial d’assurance maladie : – 3 495,15 $

    Montant payé par l’assurance voyage : 381 138,47 $

« Et si je suis dans l’arrière-pays? Est-ce que l’héliportage est couvert? »

Vous transporter hors de l’arrière-pays vers l’établissement médical le plus proche ou vers un endroit accessible par voie terrestre en ambulance (tout dépend de l’éloignement) est la première priorité dans toute situation d’urgence : les équipes de recherche et de sauvetage pourraient être les premières à intervenir. Si tel est le cas, vous pourriez ne pas être facturé pour cette partie du sauvetage.

La recherche et le sauvetage, au Canada comme aux États-Unis, est un service bénévole qui peut être gratuit, en fonction des autorités locales. Mais si vous vous trouvez sur un mont hors du Canada et des États-Unis, par exemple dans l’Himalaya, sachez que ces services d’intervention d’urgence sur une base bénévole pourraient ne pas exister. Le pourvoyeur de votre expédition privée devrait alors organiser le sauvetage par hélicoptère. Même dans ce cas de figure, il se peut qu’aucun hélicoptère ne soit disponible dans la région ou qu’il ne puisse pas se poser. Soyez préparé pour l’autosauvetage, ou, comme dans le cas de Daina, utilisez d’autres moyens de transport pour atteindre un endroit où un hélicoptère pourra se poser.

Bridget Milsom et son mari Bill cumulent Pachermo, juste avant son accident.
Bridget Milsom et son mari en pleine ascension du Pachermo, juste avant son accident.

L’histoire de l’autosauvetage de Bridget Milsom au Népal est un bon exemple. Elle et son groupe de randonneurs ont dû se débrouiller seuls pendant 2 jours et rejoindre par leurs propres moyens un camp de base situé plus bas avant que l’hélicoptère puisse la secourir. Parce ce qu’elle était assurée chez nous, sa police l’a remboursée.

Frais d’hélicoptère et d’ambulance : 7 579 $

Billet d’avion pour retourner chez elle : 4 284 $

Frais d’hôpital et frais médicaux : 4 956 $

Montant couvert par l’assurance voyage : 16 819 $

Si vous devez faire appel à un hélicoptère privé à vos frais, comme dans le cas de Bridget, l’assurance voyage vous couvrira pour cela.

Quand l’hélicoptère et l’ambulance aérienne ne sont PAS couverts

Lorsqu’il n’y a pas d’urgence médicale, l’assurance voyage ne couvre pas l’hélicoptère-ambulance. Très peu de fournisseurs d’assurance couvrent le transport par voie aérienne en raison de conditions météorologiques ou environnementales lorsqu’il n’y a pas d’urgence médicale. Certains des randonneurs pris dans les avalanches au Népal en octobre dernier ont été surpris de voir leurs demandes de règlement refusées par leur assurance voyage. Dans leur cas, il n’y avait pas d’urgence médicale, donc leur assurance voyage n’a pas couvert l’ambulance aérienne.

Conseils de voyage :

  1. Lorsque vous choisissez votre destination (particulièrement si vous voulez vous rendre dans l’arrière-pays, sur une île ou dans toute région éloignée), cherchez l’établissement médical le plus proche et ayez avec vous un plan d’accès pour atteindre le service d’aide de première ligne le plus proche en cas de blessure.
  1. Gardez vos renseignements d’assurance sur vous en tout temps, ainsi que le numéro d’appel mondial sans frais pour nous appeler en vue d’une assistance immédiate. Lisez nos conseils concernant les numéros d’appel internationaux pour nous appeler sans frais hors de l’Amérique du nord.

Voyagez en confiance en sachant que l’hélicoptère-ambulance est payé par votre assurance voyage. En cas d’urgence médicale, cela fera toute la différence. Ça l’a fait assurément pour moi et mes amis qui aimons voyager hors des sentiers battus!

Bons voyages,

Leah

leah-francais

Articles apparentés
  • James

    Is there a product that you sell that will cover me if the trip is within my home province? I do a number of different types of backcountry trips some self propelled into remote areas and others flying( usually helicopter) in to a remote lodge. I understand that my home province will cover a life threatening emergency however if it is not life threatening such as broken bone or dislocation they do not. Also I am unclear as to what happens if I am in a location that borders my home province say Sunshine Village for an example where I could be staying in Alberta but ski in BC. If the injury happens in home province of BC what are the rules?

    Thanks

    • Leah

      Hi James,

      Thanks for your questions! At this point, we don’t have a travel insurance product that will cover you within your home province.

      Insurance coverage (medical and ambulance) within your home province is usually with an extended health plan (if you have one at work or school) and of course, MSP. Of course, other volunteer services may be available, such as the BC Search and Rescue Association.

      As for your question about being on the border e.g., staying in Alberta but skiing in BC–it depends where the accident happens. If you get into an accident in your home province of BC, the aforementioned organizations should cover you. If you get into an accident out of your home province (in this case, Alberta), travel insurance will cover you. Feel free to leave another comment here if you have further questions. Hope this helps!