À l’approche de la Saint-Valentin, je ne vous parlerai pas d’une expérience spécifique outre-mer, mais de petites bribes d’histoires de voyage où le charme d’un endroit a opéré, où la magie romantique a fonctionné.

On pourrait se demander ce qui distingue un lieu romantique d’un autre. Eh bien, il y a de ces endroits qui semblent romantiques par essence. On connaît tous, par exemple, Venise et ses promenades en gondoles sur les canaux. Mais la magie des lieux apparaît parfois plus subtilement : ces endroits sont associés à un moment de notre histoire où tous les éléments étaient rassemblés pour donner lieu à un moment de parfaite harmonie sentimentale. Lorsque j’évoque le romantisme, je ne parle pas seulement d’un moment d’intimité avec un être cher. Il peut aussi bien être vécu avec un ou une ami(e) ou même seul. Ces moments se présentent bien souvent de manière spontanée en voyage. Suivez-moi!

  1.  Luang Prabang, au Laos

    Comme tous les soirs depuis quelques jours, nous parcourons les rues et ruelles de Luang Prabang, la perle de l’Asie. De petites lampes illuminent les trottoirs. Mais ce soir, il y a quelque chose de spécial dans l’air. C’est le festival des lumières qui marque la fin du carême bouddhiste. Les temples et les maisons sont décorés de jolies lanternes de papier, des bougies sont allumées. Toutes ces lumières tamisées se détachent dans la nuit très sombre. L’ambiance est douce et spirituelle. Nous nous laissons envoûter par la magie des lieux.

    Festival des lumières à Luang Prabang, au Laos

  2. Le Rocher Percé, en Gaspésie, au Canada

    La lune est haute dans le ciel, elle éclaire la forme massive du magnifique Rocher Percé qui se détache sur l’horizon. Nous sommes descendus sur la grève. Les petits cailloux polis par la mer nous offrent tout le confort pour nous installer. Quelques minutes plus tard, un petit feu crépite et éclaire nos regards qui se perdent un instant l’un dans l’autre.

    Le Rocher Percé, en Gaspésie, au Canada

  3. Beacon Hill, à Boston, aux États-Unis

    Lorsque la nuit tombe, Beacon Hill, le plus chic quartier de Boston, nous propulse dans un autre univers. Les lampadaires au gaz s’allument et le charme opère. On se croirait tout droit sorti d’un livre d’Harry Potter avec le style anglais des maisons et les centaines de lampadaires qui donnent au quartier une ambiance mystique, feutrée et romantique. Nous nous y perdons quelques instants, main dans la main, laissant le silence nous guider.

    Beacon Hill la nuit, Boston, États-Unis

  4.  Flores, au Guatemala

    Le soleil commence à descendre sur le lac devant nous. Le ciel se couvre de merveilleuses couleurs chaudes. Nous  fixons ce tableau presqu’irréel pendant que des formes se dessinent dans une symphonie de couleurs. On dirait une œuvre de Salvador Dalí. L’envoûtante « Wish you were here » de Bliss se met à jouer dans le restaurant. Tant de beauté visuelle et auditive nous chavire. Un moment unique où deux âmes se laissent bercer par la puissance du moment.

    Flores, au Guatemala

  5. Yuanyang, au Yunnan, en Chine

    La fenêtre de notre chambre donne sur l’un des plus beaux panoramas qu’il m’ait été donné de voir. Les rizières en terrasses de Yuanyang sont un chef-d’œuvre de l’homme. Assis sur le lit, nous admirons ensemble les derniers rayons du soleil qui se reflètent à la surface de l’eau comme un miroir et qui se détachent d’un ciel aux teintes bleutées.

    Yuanyang, au Yunnan, en Chine

  6. Paris, en France

    Paris me chamboule. Je parcours la ville, de la musique dans les oreilles, en parfaite harmonie avec tout ce qui m’entoure. Je m’arrête ici et là, je regarde les gens circuler, les œuvres d’art et d’architecture, du gigantisme de la tour Eiffel à la subtilité de la Joconde, au musée du Louvre. J’ai l’impression, pendant ces quelques jours, de fusionner avec cette ville qui se dévoile si facilement à moi. Son romantisme opère, je suis complètement charmée. Il m’arrive même par moments de laisser couler quelques larmes.Paris, en France

  7. Les temples d’Haeinsa, en Corée du Sud

    Le soleil se lève sur les temples d’Haeinsa. Nous sommes debout déjà depuis 3 h du matin, heure à laquelle a lieu la cérémonie bouddhiste. Il fait encore frais, mais les premiers rayons réchauffent notre cœur. Le site est vide, hormis quelques moines qui vaquent à leurs occupations. Il y règne une sérénité déconcertante. En silence, nous avançons côte à côte entre ces bâtiments perchés dans un décor magnifique d’automne. Nous savons que ce moment est spécial, qu’il est le nôtre. D’ici quelques heures, les temples reprendront leurs activités normales, mais en ce moment, ils nous appartiennent.
    Les temples d’Haeinsa, en Corée du Sud

  8. La Réserve La Payunia, en Argentine

    Je suis dans un minibus qui nous ramène au village. Le soleil commence à descendre et je regarde par la fenêtre. Des paysages de champs de lave noirs et rouges m’entourent. C’est la première fois que j’entre en contact avec des terres volcaniques. Les couleurs douces du ciel les attendrissent, leur donnent des airs moins menaçants. Je me sens bien, je laisse voguer mes pensées. Ces paysages m’inspirent. J’essaie d’écrire, de décrire ce que je vois. Mais il en résulte une piètre image de la réalité. Sans le savoir, je viens de succomber au charme du voyage, de tomber en amour avec ce dernier. Encore aujourd’hui, le voyage est l’un de mes plus grands amours. Celui qui a changé ma vie à jamais.
    La Réserve La Payunia, en Argentine

Ces différents lieux m’ont permis de me lier avec des gens que j’aime et de me connecter, bien souvent, avec moi-même. Cette force qui en émane, pour la découvrir, il faut aller à sa rencontre. Et vous, quels sont les lieux qui vous ont charmé?

Rachel

Rachel est une blogueuse voyageuse Quebecoise qui parcourt le monde depuis plusieurs annes.

Decouverte MondeRachel - Decouverte Monde - FacebookRachel - Decouverte Monde - Google PlusImage Map
  • http://sweetiesvagabonderies.wordpress.com Alexandra

    Ca donne envie de faire ses valises ! Bel article !

    • http://www.decouvertemonde.com Rachel @ Blog voyage Découverte Monde

      Merci Alexandra pour ce commentaire. Moi ça me donne surtout envie de faire mon sac à dos. J’ai un peu de mal avec les valises hehe 🙂 Question de préférence. Vous prévoyez un voyage bientôt également?

  • Djéci

    Bonjour Rachel.
    Oui, il y a de ces endroits où on tombe en amour et comme toi je pense à Luang Prabang, les rizières en dégradé, Paris, Colonia del Sacramento(Uruguay), etc…. etc…..
    Mais ce fut une grande surprise quand une brésilienne, après quelques jours à Québec, m’a confié que Québec était la ville la plus romantique qu’elle ait connue. Parce que j’y réside, j’avais oublié le caractère de cette ville. C’est effectivement un bijoux.
    Oui, il y a de merveilleux endroits sur cette terre qui nous charment. Un de ces endroits, pour moi, a été Angkor au Cambodge où je suis retourné à trois reprises. La première fois, nous étions pratiquement seuls sur le site de cette ville, la plus grande ville au monde entre le
    Vl ième et le Xll ième siècle. L’Europe était en plein Moyen-Âge et Angkor était déjà une ville unique avec ses palais, ses temples et tous les canaux qui traversaient la ville dans tous les sens. En 2003, il n’y avait pas 5000 visiteurs/an et maintenant il y en a presque 50 000. OUF !
    Il y en a d’autres de ces endroits et c’est à chaque voyageur de les trouver.
    Bon vent !

    • http://www.decouvertemonde.com Rachel @ Blog voyage Découverte Monde

      Bonjour Djéci 🙂

      Tout à fait! Parfois c’est tout près de chez soi qu’on a ces merveilleux endroits. Québec est effectivement une super belle ville et je dois dire que j’aime bien l’ambiance qui y règne.

      Ahhh Angkor… je suis tellement d’accord avec toi. Quand on aime les vieilles pierres, on y passerait des jours, des semaines. Et le lever et coucher du soleil sur les temples. J’aurais très bien pu l’ajouter aussi à la liste, mais bon je crois qu’elle aurait été interminable. Mais c’est ce qu’on me dit aussi concernant le nombre de touristes qui augmente de manière assez exponentielle. À ce qu’il parait, il y a même une file pour faire le tour des bas relief autour du temple d’Angkor avec plein de réglementations. Mais bon l’avantage c’est que le site est vaste et nombre de temples sont moins dans les circuits traditionnels. Alors il doit encore être possible de vagabonder dans certains lieux et ressentir ce que tu as dû ressentir la première fois que tu y a mis les pieds.

      Oui à chacun des voyageurs à trouver ces lieux particuliers et je crois que nous ne sommes pas prêts d’arrêter d’être surpris et éblouis par certains. 🙂