Dans les aéroports américains, les coûts par passager sont subventionnés en grande partie par le gouvernement. Inversement, les aéroports canadiens sont parmi ceux qui taxent le plus lourdement les passagers. Suppléments pour le carburant, redevances aéroportuaires, frais d’amélioration, frais gouvernementaux, droits, taxe de vente… impossible d’y échapper. Pas étonnant que beaucoup de Canadiens traversent la frontière pour économiser sur les billets d’avion.

Selon votre ville canadienne de départ, un vol partant des États-Unis pourrait effectivement être plus rapide et plus pratique. Le prix étant bien sûr le facteur numéro un, voici quelques éléments à considérer avant de prendre une décision.

Frais des transporteurs : Le plus bas prix des billets demeure la principale raison de choisir un aéroport américain, mais ce n’est pas la seule source d’économies. En effet, la plupart des transporteurs canadiens exigent désormais des frais pour les bagages enregistrés sur les vols en Amérique du Nord, mais certains transporteurs américains ne le font pas. À 25 $ par article à l’aller et au retour, une famille de quatre pourrait économiser 200 $ sur les bagages seulement!

Selon la saison et la ville, les billets d’avion sont parfois beaucoup moins chers aux États-Unis, mais pas toujours. Assurez-vous de consulter des sites comme Google Recherche de vols ou Expedia pour comparer le coût des vols au départ des États-Unis et de l’aéroport canadien le plus près de chez vous.

Airline Departures

Temps : Outre les coûts, je dirais que le temps est l’autre grand facteur qui guidera votre choix d’un aéroport canadien ou américain. Vous pouvez calculer facilement la durée d’un trajet avec Google Maps; vous pouvez même consulter les temps d’attente à la frontière sur ce site Web (en anglais) pour estimer votre heure d’arrivée. Pour réduire encore davantage l’attente, vous pourriez demander une carte NEXUS.

Beaucoup de Canadiens l’ignorent, mais les aéroports américains demandent aux passagers d’arriver seulement deux heures en avance. Certains prétendent même qu’une heure suffit, mais je trouve que c’est risqué. Bref, il vous faudra plus de temps pour vous rendre à l’aéroport, mais vous y attendrez moins longtemps.

Essence : Depuis la dégringolade des prix de l’essence, beaucoup de voyageurs envisagent sérieusement un vol au départ des États-Unis. Personnellement, je ne m’en ferais pas trop avec l’essence, car l’impact financier de la baisse de prix n’est pas si important. Oui, le prix de l’essence s’ajoute aux autres coûts, mais il ne devrait pas faire pencher la balance.

Si vous optez pour un aéroport américain, voici un guide pratique des articles achetés aux États-Unis pouvant être rapportés au Canada.

Hôtels : Une nuit à l’hôtel la veille du vol est certes une dépense additionnelle, mais vous y gagnerez en tranquillité d’esprit. Rien ne vaut une bonne nuit de sommeil, et fini le stress d’arriver à l’aéroport à temps. En outre, la plupart des hôtels près des aéroports offrent un stationnement de longue durée gratuit, ce qui pourrait compenser le coût de la chambre.

Si vous dormez à l’hôtel, assurez-vous que votre assurance voyage médicale entre en vigueur le jour de votre arrivée aux États-Unis et non le jour du vol. Une prolongation de couverture ne vous coûtera que quelques dollars, tandis qu’une courte visite à l’hôpital pourrait vous en coûter des centaines. Pourquoi prendre le risque?

Aéroports américains près de Vancouver

Aéroport international de Bellingham (BLI) : À seulement une heure de route de Vancouver, l’aéroport de Bellingham offre de nombreux vols abordables à destination d’Hawaï et de la côte ouest des États-Unis. Las Vegas est la destination la plus populaire, mais si vous êtes prêt à faire une escale, vous pouvez vous rendre presque partout aux États-Unis à prix raisonnable.

Attention : le transporteur à rabais Allegiant Air offre des bas prix pour les billets, mais des frais élevés pour tout le reste. Assurez-vous de calculer le prix total avant de conclure à une bonne affaire.

Destinations : Las Vegas, Honolulu, Kahului, Los Angeles, Palm Springs, Phoenix, Portland, Denver
Transporteurs : Allegiant Air, Alaska Airlines, Delta, Frontier Airlines
Stationnement : À partir de 5 $ US par jour
Autobus : Quick Shuttle – 39 $ CA pour l’aller-retour

is it cheaper to fly out of the us

Aéroport international de Seattle-Tacoma (SEA) : Situé à un bon trois heures de route de Vancouver, ce pôle aérien international offre des prix alléchants qui valent le déplacement. Et comme il regroupe tous les grands transporteurs, une foule de destinations s’offrent à vous.

Destinations populaires : Tokyo, Amsterdam, Séoul, Londres, Beijing, Francfort, Dubaï
Transporteurs : Tous les grands transporteurs
Stationnement : 12 $ US par jour, 75 $ par semaine avec SeaTac Park
Autobus : Quick Shuttle – 90 $ CA pour l’aller-retour

Vous prévoyez magasiner? Voici comment utiliser votre carte de crédit à l’étranger en toute sécurité.

Aéroports américains près de Toronto

Aéroport international de Niagara Falls (IAG) : À 90 minutes de Toronto, cet aéroport est utilisé par seulement deux transporteurs, qui desservent la Floride. Spirit offre des prix ridiculement bas, mais sachez que c’est le seul transporteur américain coté deux étoiles.

Destinations : Fort Lauderdale, Orlando, St. Petersburg, Myrtle Beach, Punta Gorda
Transporteurs : Allegiant Air, Spirit Airlines
Stationnement : 12 $ US par jour, 60 $ US par semaine
Autobus : Aucun service

Aéroport international de Buffalo-Niagara (BUF) : Cet aéroport situé à deux heures de route de Toronto offre régulièrement des bas prix. Et comme il propose des vols directs vers d’importants pôles américains tels que l’aéroport JFK à New York, l’aéroport d’Atlanta et l’aéroport O’Hare à Chicago, vous pourrez vous rendre pratiquement n’importe où avec une seule escale.

Destinations populaires : Chicago, New York, Orlando, Boston, Las Vegas, Phoenix, Punta Cana, Cancún
Transporteurs : American Eagle, Delta, JetBlue, Southwest, Sunwing, United, US Airways
Stationnement : 10 $ US par jour, 45 $ US par semaine
Autobus : Megabus – 20 $ CA pour l’aller-retour

Aéroport américain près d’Ottawa

Aéroport international d’Ogdensburg (OGS) : Pour l’instant, seul Cape Air utilise cet aéroport. Un projet d’agrandissement de 10 millions de dollars a toutefois été annoncé en 2014; les travaux seront financés en partie par Allegiant Air, transporteur déjà présent dans 98 villes. Comme OGS est situé à seulement une heure de route d’Ottawa et offre des correspondances à Boston, il y a fort à parier que vous pourrez faire une bonne affaire.

Destinations : Albany, Boston
Transporteur : Cape Air
Stationnement : Gratuit
Autobus : Aucun service

Aéroport américain près de Montréal

Aéroport international de Plattsburgh (PBG) : Le plus montréalais des aéroports américains, PBG est situé à seulement 75 minutes de route au sud de Montréal. Il dessert principalement la Floride, mais aussi Boston et Atlantic City.

Destinations : Fort Lauderdale, Orlando, St. Petersburg/Tampa, Fort Myers, Myrtle Beach, Boston, Atlantic City
Transporteurs : Allegiant Air, PenAir, Total Rewards Air, Spirit Airlines
Stationnement : 8 $ US par jour
Autobus : Greyhound – 44 $ CA pour l’aller-retour. L’autobus ne s’arrête pas à l’aéroport, alors prévoyez 15 à 20 $ US de plus pour un taxi.

Barry Choi

Money We HaveTwitter - Barry ChoiGoogle Plus - Barry ChoiImage Map
Articles apparentés
  • http://www.howtosavemoney.ca Stephen @ How To Save Money

    Fantastic article Barry. I used to fly out of the USA more often than I do now because now I typically fly on Aeroplan points and having a family makes it much harder to jump in a car and drive for 6 hours or more (I’m not that close to any major USA city). It can definitely be worth it though!

    • http://www.moneywehave.com Barry @ Moneywehave

      Stephen,

      Too bad you’re not closer to the border. Families can save a ton of money by flying out of US airports. A family of 4 could easily save $600.