Besoin d’inspiration pour vos voyages en 2015? L’été dernier, j’ai fait du Dawson City Music Festival le point d’orgue d’une escapade sauvage au Yukon. Au moment de préparer vos voyages pour 2015, pensez aux « bons vieux » festivals de ce type : il n’y a pas meilleure façon de s’imprégner de bonne musique, de vibrer au cœur de la communauté et de sentir l’esprit des lieux!

Résolutions de voyage
Dans le sens des aiguilles d’une montre : Alex Cuba, les bureaux du Dawson City Music Festival, Drea and the Naysayers, un arc-en-ciel au-dessus des tentes du festival, Pharis and Jason Romero en prestation au Palace Grand, et By Divine Right.

Mon compagnon et moi-même avons pris un vol pour Whitehorse, loué une voiture et campé au bord de l’autoroute de Klondike menant à Dawson. Après deux semaines bercées de chansons sous le soleil de minuit (le soleil ne se couche presque jamais en été), je suis revenue de Klondike imprégnée de l’histoire de la ruée vers l’or au Yukon, les listes de lecture chargées de nouveaux noms issus de la scène musicale folk et indie canadienne.

Résolutions de voyage
Si vous êtes chanceux, le guide de Parcs Canada pourrait vous laisser jeter un œil au théâtre historique Palace Grand depuis la tour de la poste.

Voilà pourquoi j’ajoute Dawson à la liste des endroits dans lesquels je retournerais sur-le-champ :

Un festival de bonne musique allié au charme d’une petite ville

Le Dawson City Music Festival est le moins couru des festivals de musique canadiens.  Il combine de façon unique des talents dignes des meilleures scènes et l’atmosphère propre à une petite ville. Regardez passer les bateaux à vapeur lors de votre traversée quotidienne du fleuve Yukon depuis le terrain de camping.

Résolutions de voyage
Enfiler les concerts les uns après les autres dans un théâtre ou une église de l’époque de la ruée vers l’or, ou même dans une tente du festival posée dans la toundra, rendent l’expérience d’autant plus unique.
Résolutions de voyage
Le bélvédère (ou The Gazebo) : la scène extérieure du festival destinée aux familles.

Au son du français

En vous promenant le long du fleuve et dans les rues de Dawson, vous entendrez autant parler français qu’anglais. Les employés bilingues de Parcs Canada, les musiciens invités et les travailleurs saisonniers du Québec permettent de vivre une expérience rustique en français hors du Québec.

Et personne ne fait la fête comme les Canadiens français!

De belles gambettes

Allez voir les trois spectacles de cancan inspirés de l’époque de la ruée vers l’or au Diamond Tooth Gerties! Même si le jeu n’est pas vraiment votre tasse de thé, l’esprit de la ruée vers l’or est bien vivant dans ce temple historique de la débauche!

Résolutions de voyage
Les danseuses en mettent plein la vue au Diamond Tooth Gertie’s.

La musique canadienne à cœur

Les petites scènes et les sessions thématiques d’improvisation donnent l’occasion d’apprécier à leur juste valeur les compétences de ces artistes, qui sont bourrés de présence scénique. Cela en dit long, en effet, lorsque des musiciens peuvent s’emparer d’un instrument et en jouer avec talent – sans répétition – avec d’autres.

Sciences sociales appliquées (clin d’œil à mes cours du lycée)

Dawson est une ville vivante, qui respire l’esprit de la ruée vers l’or. On y tombe sur des sites historiques, des guides de Parcs Canada en costumes d’époque et des bâtiments pittoresques à chaque tournant. Explorez le premier endroit où de l’or a été découvert à la Concession-de-la-Découverte, tentez votre chance au lavage à la battée, empruntez les mêmes rues boueuses que ces millions de personnes qui se sont ruées vers Dawson atteintes de la fièvre de l’or. Visitez la drague no. 4, la plus grande drague à godets en ligne en Amérique du Nord, et apprenez-en au sujet de l’histoire des minerais en portant – ne serait-ce que pour un petit moment – une pépite d’or de très grande valeur!

Résolutions de voyage

Résolutions de voyage

Amical est un euphémisme pour décrire le Yukon

Si vous vous arrêtez sur l’autoroute pour prendre une photo, attendez-vous à ce que chaque automobiliste s’arrête pour vous demander si tout va bien. Dans ces contrées éloignées, les gens font particulièrement attention les uns aux autres.

Résolutions de voyage
La route Dempster : assurez-vous d’avoir fait le plein! La prochaine station essence est à 363 kilomètres!

Visitez le Parc territorial Tombstone

Aucun voyage au Yukon ne serait complet sans une visite au Parc territorial Tombstone et un bout de route sur la Dempster. Si vous n’avez pas le temps de rouler jusqu’au cercle polaire, vous devriez absolument passer quelques jours à errer dans les vastes vallées et la toundra de Tombstone. Conseil pratique : si vous louez une voiture et planifiez de visiter Tombstone, assurez-vous que la compagnie de location vous autorise à rouler sur les pistes de terre de la mythique route Dempster – vous pourriez être amené à louer un camion (ou à chercher une autre compagnie si vous préférez la voiture). Lisez plus de conseils pour voyager en voiture comme un pro et rendre votre périple mémorable.

Résolutions de voyage
Le panorama en randonnée vers le lac Grizzli, dans le Parc territorial Tombstone.

Le vaste paysage canadien

L’adjectif qui sied le mieux au paysage est : vaste.Voir ces étendues de forêt boréale, de toundra et de permafrost vous fait en effet vous sentir tout petit. Regardez à vos pieds et c’est un microcosme constitué de millions de plantes miniatures, de lichens et d’arbres robustes, qui se dévoile à vous.

Sur la piste des ours

Emportez vos bottes de randonnée et votre gaz poivré à Tombstone. Les amateurs de l’arrière-pays voudront sûrement prévoir une randonnée de quelques jours vers les lacs Grizzli, Divide et Talus (des permis sont requis). Par beau temps, optez pour une randonnée facile depuis Grizzli Creek et vous pourrez voir le mont Monolith.

En parlant d’ours, vous n’aurez probablement jamais été aussi près des grizzlis. Tenez-vous à distance si vous voyez une maman ours et ses oursons! Sachez pourquoi vous avez besoin d’une assurance voyage lorsqu’il est question d’ours.

Résolutions de voyage
Dans le sens des aiguilles d’une montre : la maison d’enfance de Pierre Burton, un exemple de ces multiples constructions atypiques faites de bric et de broc à partir de matériaux recyclés, la cabane de Robert Service (surnommé « the Bard of the Yukon »), un grizzly dans le Parc territorial Tombstone, ce qui arrive avec le temps aux bâtiments construits sur le permafrost, une maman ours brun avec son ourson joueur.

Manger local

Avant de quitter Whitehorse, nous avons profité d’un souper inoubliable au restaurant historique Klondike Rib and Salmon. Choisissez une table dans la « cabane » pour une authentique expérience canadienne!

Résolutions de voyage
Qui aurait pu se douter qu’un ragoût de renne puisse être aussi délicieux? – Au restaurant historique Klondike Rib and Salmon, à Whitehorse.

Les conseils de Leah pour le Dawson City Music Festival :

  • Ne manquez pas les concerts « Songs I wish I wrote », qui se tiennent habituellement le samedi après-midi. Les groupes y interprètent leurs reprises favorites, et c’est souvent la partie la plus amusante et émouvante du festival.
  • Emportez une bonne paire de bottes – elles vous donneront une allure du tonnerre avec une jolie robe (ou chemise) vintage et un pull tricoté à la main, et tenez vos pieds hors de la poussière et de la boue yukonnaise s’il pleut. Pour ces messieurs : barbes et bretelles sont toujours dernier cri à Dawson!
  • Rapprochez-vous des musiciens : faites-vous des amis dans les files d’attente et prenez le brunch avec votre groupe préféré. Je vous garantis que vous tomberez sur les mêmes personnes, encore et encore, que ce soit au café du coin à l’heure du brunch, en parcourant les stands de vente ou en jouant avec les enfants entre deux prestations.
  • Accordez-vous une sieste à la mi-journée. Le soleil de minuit peut vous jouer des tours : vous ne vous rendrez pas compte que vous êtes fatigué et ce serait dommage de vous assoupir en plein concert!

D’autres festivals de musique canadiens que je recommande :

Près de chez moi : le Vancouver Folk Festival (du 17 au 19 juillet 2015) et le Squamish Valley Music Festival (du 7 au 9 août 2015)

Pour sa scène électronique éclectique en pleine forêt: le Bass Coast (du 10 au 13 juillet 2015)

Et parce que ce sont des favoris de longue date des Canadiens : le Festival International de Jazz de Montréal (du 26 juin au 5 juillet 2015) et le Festival d’été de Québec (du 9 au 19 juillet 2015).

N’oubliez surtout pas votre assurance voyage si vous êtes un Canadien voyageant vers d’autres provinces ou territoires!

Je vais ajouter d’autres festivals de musique à mes résolutions de voyage pour 2015. Et vous?

Bonne année et bons voyages!

Leah

leah-francais