Nous avons été attristés d’apprendre que quatre Canadiens ont récemment perdu la vie dans des avalanches au Népal. Nos pensées vont aux proches des autres randonneurs toujours portés disparus. Le mois d’octobre est le plus populaire pour voyager au Népal et nous assurons de nombreux randonneurs de montagne en partance pour l’Himalaya.

Bridget Milsom est l’une d’entre eux et nous voulons partager le récit inspirant de son sauvetage. Bridget se procure notre assurance par l’intermédiaire de notre partenaire, le Club alpin du Canada, et elle se trouve d’ailleurs aujourd’hui au Népal, trois ans après son accident. Voici son histoire…

Parler à Bridget Milsom est comme une brise d’air frais de la montagne par un jour ensoleillé : vous vous en trouvez instantanément revigoré. Bridget retourne au Népal trois ans après avoir survécu à un très grave accident dans l’Himalaya, à proximité de Katmandou, en octobre 2011. Rien n’arrête cette voyageuse passionnée d’aventures extrêmes : en dépit de son accident, elle gravit toujours les pentes partout dans le monde! Voici son histoire inspirante et quelques perles de sagesse pour tout voyageur blessé à l’étranger.

accidents de montagne
Bridget et son mari, Bill, au sommet du Pachermo, dans l’Himalaya.

Le compte-rendu qui suit est basé sur mes conversations récentes avec Bridget et sur une lettre envoyée par son mari, Bill, pour tenir famille et amis informés pendant l’épreuve.

En octobre 2011, Bridget et son mari, Bill, participaient à une expédition au Népal.  Leur objectif : atteindre le sommet du Pachermo, pointant à 6 200 mètres. Avant l’ascension, ils avaient pris le temps de marcher dans le Rolwaling et de s’acclimater afin de se préparer à franchir le célèbre col Tashi Lapsa. Au matin du 25 octobre, ils étaient parvenus au sommet du mont Pachermo.

accidents de montagne
Ces petits points sur la droite sont les courageux qui font l’ascension du Pachermo, dans les régions du Rolwaling et du Khumbu, au Népal.

L’accident de Bridget s’est produit sur le retour. Le groupe était presque redescendu jusqu’au col et la dernière étape était une pente raide à 45 degrés de neige glacée. Quatre alpinistes étaient déjà descendus à l’aide de deux cordes fixes, en pseudo-rappel, mais alors que Bridget entamait sa descente, l’ancrage s’est détaché et elle a fait une chute de 50 mètres tout en ayant le crampon pris. Résultat : une fracture et une dislocation de la cheville droite, ainsi qu’une fracture du poignet droit.  En alpiniste avertie, Bridget a tenté de trouver un point de chute en prenant appui au bas de la pente.

alpinisme Himalaya Népal
La traversée vers le camp d’altitude et l’itinéraire de descente depuis le sommet du Pachermo.

Il a fallu près de six heures à l’équipe pour évacuer Bridget, en utilisant d’abord son sac à dos, puis un sac de couchage, en guise de « traîneau ». Ils ont finalement atteint le camp d’altitude, où un couple néerlandais l’a abritée dans sa tente pour la nuit, alors que le chef local des guides et porteurs Sherpa, ou Sirdar, s’est dépêché de rejoindre le camp situé plus bas. Les cinq grimpeurs ont donc dû passer la nuit en s’abritant des éléments avec le couple néerlandais, dans une tente prévue pour deux personnes. Heureusement, le Sirdar a pu atteindre l’autre camp à temps pour leur envoyer des porteurs avec des tentes, des vêtements de montagne et des vivres. Il a également pu organiser un sauvetage par hélicoptère en utilisant le téléphone satellite du groupe.

processus de demande de règlement
Au lendemain de sa chute, Bridget est transportée dans un panier alors que l’équipe se fraie un chemin dans la traversée.

Le lendemain, au petit matin, les porteurs ont transporté Bridget dans un panier sur leurs dos. Ils se sont frayé un chemin dans la falaise et ont descendu une ravine pentue et enneigée pour trouver une zone d’atterrissage pour l’hélicoptère. Il y avait ce jour-là d’inquiétants nuages dans la vallée, des vents changeants et des chutes de neige. Le pilote de l’hélicoptère ne se sentait pas à l’aise pour manœuvrer et a fait plusieurs cercles dans le ciel sans pouvoir atterrir. Le groupe a donc dû passer 11 heures à porter Bidget vers le camp de base situé plus bas, avant qu’elle puisse enfin être sauvée par hélicoptère, le troisième jour.

alpinisme Himalaya Népal
Des guides Sherpa portent Bridget en descendant la montagne.

Bridget est arrivée à l’aéroport de Katmandou à 9 h le 27 octobre, et a été emmenée d’urgence à l’hôpital B & B de Guarko, Lalitpur. On lui a fait passer des radios avant de l’opérer, à 11 h 30. Bill se souvient : « La qualité du travail a été superbe et les soins à l’hôpital, fantastiques. »

Dès leur arrivée à l’hôpital, Bill a appelé notre service de demandes de règlement, Réclamations chez TuGo. Il nous a raconté ce qui s’était passé, nous a donné les coordonnées de l’hôpital et de la compagnie d’hélicoptères, et nous a fournis des détails pour que nous puissions apporter une assistance immédiate et entamer le processus de traitement de la demande de règlement. Bridget se souvient que « le service des demandes de règlement a été super rassurant ». Bill a fait du bon travail en tenant nos services d’assistance et de demandes de règlement au courant de l’évolution de l’état de Bridget avant et après l’opération, et en nous indiquant ce que les chirurgiens et les médecins souhaitaient pour le voyage retour de Bridget chez elle.

La demande de règlement de Bridget :

Frais d’hélicoptère et d’ambulance :                7 579 $

Billet d’avion pour le retour :                            4 284 $

Hospitalisation et traitement médical :            4 956 $

Montant total déboursé :                              16 819 $

« Nous avons été si reconnaissants à l’égard de TuGo que c’est désormais la compagnie d’assurance voyage à laquelle nous faisons appel pour tous nos voyages. Merci au Club alpin du Canada de nous avoir fait connaître, en tant que membres, cette compagnie d’assurance voyage! » – Bridget Milsom

processus de demande de règlement
Les radios de Bridget montrent sa mauvaise fracture et la dislocation de l’os de sa jambe à la suite de sa chute.

Bridget est arrivée à Vancouver le 3 novembre. Elle a été admise immédiatement à l’hôpital Lion’s Gate, où elle a passé les quatre jours suivants sous surveillance médicale pour des soins de suivi. Elle avait eu la sage idée de garder ses bottes pendant le sauvetage, évitant ainsi que la dislocation ne se transforme en fracture ouverte. La tension sur le côté latéral, due à l’enflure de 48 heures, avait toutefois déchiré la peau, causant un drainage et une nécrose.

Bridget n’a jamais perdu connaissance et a été totalement impliquée dans son propre sauvetage, en organisant et en dirigeant les événements (« c’est Bridget après tout », confie Bill en riant). Elle est restée positive tout au long de cette épreuve, malgré le manque de médicaments antidouleurs efficaces et les deux jours de bringuebalement constant.

assurance voyage médicale

Dans sa note à la famille et aux amis, Bill écrit :

« Nous avons tous été dévastés par l’accident de Bridget, mais inspirés par sa détermination et sa force de caractère, qui lui ont permis de tenir le coup et de soutenir le moral de l’équipe. Elle a grandement contribué au succès du sauvetage en nous donnant des indications et des encouragements tout au long de l’épreuve. Pas une seule fois elle n’a manqué une occasion de dire quelque chose d’encourageant aux Sherpas népalais qui la portaient ou à ses partenaires de montagne, qui sont restés à ses côtés tout le temps. Ses connaissances étendues en secourisme, sa compréhension de ce que la force mentale signifie, développée par sa formation et ses expériences comme membre bénévole de la North Shore Search and Rescue Team pendant 15 ans, ainsi que comme membre bénévole de la First Aid Ski Patrol pendant 26 ans et comme membre du Club alpin du Canada pendant 33 ans, ont toutes été mises à profit. Incroyable! »

Ce que tous les voyageurs devraient apprendre de l’histoire de Bridget :

  • Emportez vos papiers d’assurance ou votre carte-portefeuille partout où vous allez. Ils comprennent les coordonnées essentielles pour contacter votre assureur, ainsi que votre numéro de police. Si vous avez un accident, vous les aurez sous la main. « J’avais mes papiers d’assurance au fond de mon sac. En fait, j’étais assise dessus tout au long du sauvetage, et ils se sont assurément trouvés à portée de main au moment de faire l’appel! »
  • Les accidents, ça arrive. Si vous vous trouvez dans un coin éloigné, soyez préparé à rejoindre le point d’accès le plus proche. « Notre pourvoyeur, Maila Temba Sherpa, et sa famille ont fait un travail incroyable pour organiser le sauvetage. » Réclamations chez TuGo a couvert le coût de l’évacuation par hélicoptère et du transport en ambulance à l’hôpital.
  • Si vous avez un accident, communiquez immédiatement avec votre assureur. Donnez-lui des détails tels que l’heure, la date et la nature de la blessure, le nom et les coordonnées de votre pourvoyeur ou du service d’évacuation par hélicoptère, le temps estimé de convalescence ainsi que la date de votre vol retour. Ceci l’aidera à rassembler les renseignements et à vous ramener à la maison.

Bridget donne du punch à la communauté. Membre du Club alpin du Canada depuis 1978, elle agit comme bénévole au sein de la First Aid Ski Patrol de Vancouver depuis 1985, et a rejoint la North Shore Search and Rescue Team en 1996, où elle a joué le rôle d’agente de formation pendant quatre ans, puis de cheffe d’équipe pendant quatre autres années. Elle est aussi officier d’Ambulance Saint-Jean depuis 1994, après avoir été instructrice de secourisme au sein de l’organisation depuis 1970. Leader en matière de sécurité publique dans la nature et les milieux urbains, dotée d’une expertise en recherche et en sauvetage, formée au secourisme et à la planification d’urgence, il est évident que Bridget est une randonneuse aguerrie : les accidents peuvent arriver à tout le monde! Elle continue d’ailleurs à favoriser la communication entre les équipes bénévoles de sauvetage et les services d’urgence, et contribue activement à éduquer et à informer sur la montagne dans sa communauté. Bridget grimpe toujours sur les toits du monde.

accidents de montagne
Bridget, se remettant de son accident, mais randonnant le long du cours d’eau supérieur de la Lynn Valley juchée sur ses béquilles! (North Vancouver, janvier 2012)

Le 16 octobre 2014, Bridget est repartie au Népal. Elle a emmené avec elle l’assurance de TuGo, comme elle le fait pour chacun de ses voyages.

Si vous voulez plus de conseils sur l’assurance voyage pour la grimpe, l’alpinisme ou le ski hors-piste, ou plus de renseignements sur le processus de traitement des demandes de règlement de votre assurance voyage, vous pouvez consulter les liens suivants :

L’histoire de Bridget n’est pas seulement inspirante, c’est aussi une leçon importante pour tout voyageur blessé au cours d’un voyage, qu’il s’agisse d’un accident d’alpinisme au Népal, ou d’un accident sur une plage ensoleillée. Partagez cette histoire avec vos amis et votre famille, et emportez ces conseils avec vous lors de votre prochain périple.

Bons voyages,

Leah
leah-francais

Articles apparentés