La nouvelle récente du naufrage d’un bateau en Indonésie et de touristes étrangers portés disparus a suscité bien des échanges au bureau, qui se sont poursuivis à la maison. Mon compagnon, Steve, a voyagé dans la région de l’île de Komodo il y a quelques années avec une compagnie d’excursions en bateau de ce genre, et il m’a parlé de son expérience. En écoutant son récit, mes cheveux se sont dressés sur la tête. 

Indonesia boat cruise to Komodo Islands
Passagers incrédules devant les bateaux « croisières’ au port de Matarem, Crédit photo: Stephen Lerch

Alors qu’il faisait un séjour de plongée en Indonésie, Steve a réservé une excursion en bateau de deux jours pour se rendre sur l’île de Komodo, à l’est de Lombok. Il n’en a pas cru ses yeux lorsqu’il a mis le pied sur le quai et qu’il a vu le petit vaisseau délabré sur lequel il devait embarquer, à mille lieux de ce qui était vendu comme un « navire de croisière » dans les brochures promotionnelles. Non seulement s’est-il retrouvé coincé sur cette embarcation douteuse avec 20 touristes pendant 48 heures, mais en plus une tempête s’est invitée en chemin.

Lombok Island Boat Tours
Au départ, le beau temps s’annonce un beau voyage. L’arrivée d’une tempête, c’est tout une autre histoire! Crédit photo: Stephen Lerch

Les eaux agitées secouant un bateau extrêmement lourd ont rendu tout le monde malade et apeuré. Lorsque les vagues se sont faites encore plus violentes et ont commencé à atteindre le pont, les passagers ont paniqué, réclamant à l’équipage des radeaux et des gilets de sauvetage. Ils ont découvert que les gilets étaient rangés sous le pont et ont dû convaincre l’équipage de les sortir, avant de constater qu’il n’y en avait pas assez pour tous. Ils se sont en plus aperçus que le seul outil de navigation du capitaine était une boussole rudimentaire  ̶  ils se trouvaient donc en pleine nuit sans GPS ou échosondeur. Steve pouvait entendre des cris provenant d’autres bateaux dans le noir.

Rustic boat to Komodo Islands
Le bateau rustique. Voici votre vaisseau simple pendant les prochains 2 à 3 jours. Crédit photo: Stephen Lerch

Steve m’a dit qu’il s’était mentalement préparé au pire, l’hypothèse la plus probable en cas de chavirement étant qu’il doive nager pour atteindre la côte dans ces eaux turbulentes, sombres et infestées de requins. Son bateau a miraculeusement échappé au naufrage et il a pu rendre visite aux célèbres dragons de Komodo. Avant de poser le pied à terre, il a entendu les parents d’une famille sur un autre bateau raconter comment ils avaient réclamé un vote pour forcer l’équipage à changer de direction, et comment ils avaient dû s’incliner face aux voix des autres passagers. Ils devaient être terrifiés.

Lorsque Steve repense à cette nuit de tempête, il se demande encore comment ils ont fait pour ne pas chavirer, et comment cette famille avec des enfants en bas âge a pu embarquer en premier lieu! L’archipel indonésien est l’un des endroits les plus prisés au monde pour la plongée sous-marine, mais la plupart des sites d’où se lancent les plongeurs ne sont accessibles que par bateau. Les trajets en avion sont rares et coûteux, ce qui ne laisse que peu de choix aux touristes. Beaucoup optent comme Steve pour les excursions en bateau, en lieu et place des traversiers qui font escale d’île en île, plus lents.

Voici ce que les compagnies d’excursions en bateau ne vous divulguent pas toujours : bon nombre d’îles sont si éloignées et si difficiles à atteindre à cause des récifs qu’elles sont souvent inhabitées, ou, au mieux, dotées de services de soins et de cliniques aux moyens limités. Avec ses quelque 17 508 îles, dont environ 6 000 seulement sont habitées, l’archipel est aussi l’un des plus dangereux pour la navigation, alors que le bateau est souvent l’unique moyen de transport pour accéder à de nombreux sites.

Indonesian boat deck

Un beau voyage, s'il faut beau. Au premier abord, les passagers ne remarquent pas les dangers potentiels. Crédit photo: Stephen Lerch
Un beau voyage, s’il faut beau. Au premier abord, les passagers ne remarquent pas les dangers potentiels. Crédit photo: Stephen Lerch

En parcourant les titres des articles de la BBC reliés au naufrage en Indonésie (sous l’article principal), vous pouvez constater que des antécédents existent dans cette région. Au moment où je vous écris, deux touristes étrangers sont toujours portés disparus. Je ne peux qu’imaginer les inquiétudes de leurs familles actuellement.

Les Canadiens sont habitués à des normes de sécurité élevées, mais nous devons nous rappeler que ce n’est pas le cas dans tous les pays. Un voyage en Indonésie peut être sécuritaire, mais faites vos recherches avant de vous embarquer dans toute excursion en bateau.

Chanceux d'arriver enfin aux îles, et de voir les dragons de Komodo! Crédit photo: Stephen Lerch
Chanceux d’arriver enfin aux îles, et de voir les dragons de Komodo! Crédit photo: Stephen Lerch

Suivez ces conseils :

  • Demandez à visiter les embarcations, posez des questions sur les normes de sécurité de la compagnie, réclamez de voir et de compter le nombre de gilets et de radeaux de sauvetage.
  • Si vous voyagez avec des enfants, pensez-y à deux fois.
  • Préférez les traversiers aux navires de croisière. Même si la traversée risque d’être plus longue et plus chère, les traversiers sont mieux équipés et plus sécuritaires.

Une bonne assurance voyage peut vous couvrir dans bien des situations d’urgence, mais la meilleure approche est de s’assurer d’être en sécurité dès le départ.

Pour en savoir plus sur l’Indonésie et la sécurité en mer :

Îles paradisiaques en Thaïlande : attention aux accidents ! 

Assurance voyage pour la plongée sous-marine

5 Ways to Avoid a Shark Bite (en anglais)

Bons voyages, et soyez prudents!

Leah

leah-francais

  • http://blog.theholidaze.com Derek Freal

    I’ve traveled more in Indonesia than in any other country, so much that I’m speaking and writing in the language now — and yes I have definitely heard MANY horror stories about the boats and planes in Indonesia. That having been said, despite my extensive amount of travel there in practically every form of transportation imaginable, I never had any experiences that were quite as harrowing as Steve’.s [knock on wood.] That was a wild story to read! Glad to hear/see that he was able to make it to Komodo alright and enjoy the experience 🙂

    • Leah

      Hi Derek,
      Thanks for your comment. Glad to hear you haven’t had any such experiences with transportation in Indonesia! It certainly is a wild story- one I couldn’t help but to share! Enjoy the Indonesian isles, and happy travels!