Par Lisa Goodmurphy de  Gone With The Family

Ces dernières années, les « lunes de miel prénatales » sont devenues de plus en plus populaires. En effet, les parents qui attendent un enfant sont favorables à l’idée de faire un dernier voyage avant que leurs vies ne soient  définitivement changées.

Les lunes de miel prénatales des célébrités ont souvent fait la une des magazines sur papier glacé et, les couples ordinaires n’ont pas tardé à réserver leurs propres escapades prénatales.
 couverture maternité de l’assurance voyage

J’ai voyagé pendant mes deux grossesses, avant que l’expression « lune de miel prénatale » ne soit à la mode, et il ne m’était jamais venu à l’esprit de confirmer les détails de ma couverture médicale. Le premier voyage s’est déroulé sans incident mais au cours du second, je suis tombée malade à la suite d’une intoxication alimentaire et j’ai dû être soignée par le médecin de garde de notre centre de villégiature. Heureusement, le bébé et moi allions tous les deux bien, et le régime d’assurance médicale de mon mari a couvert les frais relativement peu élevés. En y repensant, j’aurais dû être mieux préparée avant d’embarquer sur ce vol.

Voici ce que les futurs parents canadiens devraient savoir avant de planifier une lune de miel prénatale.

  1. Vérifiez les conditions de votre police :

    Les femmes enceintes seront soulagées d’apprendre que les primes d’assurance voyage n’augmentent pas en raison d’une grossesse. Les conditions ci-dessous sont tirées de la police de TuGo, mais elles sont considérées comme la norme par les compagnies d’assurance canadiennes. Il faut quand même vérifier votre police parce que les conditions relatives à la couverture d’une grossesse peuvent varier.

  2. Couverture médicale :

    Il n’y a pas de prestation de maternité spécifique mais une couverture peut être accordée pour les frais d’urgence imprévus reliés à une grossesse SAUF pendant les neuf semaines avant ou après la date prévue de l’accouchement.

    Les dépenses à la suite d’une urgence non reliée à la grossesse, comme une jambe cassée par exemple, peuvent être couvertes même pendant cette période de 9 semaines. Les soins prénatals courants ne sont pas couverts par une police d’assurance.

    couverture maternité de l’assurance voyage

  3. Couverture des troubles médicaux préexistants :

    Les complications lors d’une grossesse, comme le diabète gestationnel, qui surviennent avant le voyage, seront considérées comme un trouble médical préexistant. Cela veut dire qu’un traitement de la complication pendant le voyage ne sera couvert que si les conditions de stabilité sont remplies. Les conditions de stabilité peuvent varier selon la police, et dépendent généralement de votre âge et de la durée du voyage.

  4. Assurance annulation de voyage :

    Si vous avez acheté une assurance annulation de voyage avant d’apprendre que vous étiez enceinte, vous serez couverte si votre voyage tombe au cours des 9 semaines avant ou après la date prévue de l’accouchement. Vous serez aussi couverte si vous devez annuler votre voyage à la suite de complications survenant au cours des 31 premières de votre grossesse.

  5. Et si quelque chose vous arrivait?

    Si le travail commence alors que vous êtes à l’étranger, vous devriez communiquer avec votre fournisseur d’assurance voyage dès que vous le pouvez (si les circonstances le permettent évidemment. Allez d’abord à l’hôpital!). La couverture du régime provincial d’assurance maladie est en général de 50 $ à 100 $ par jour, et l’assurance voyage couvrira le reste, pour autant que cela ne survienne pas au cours des neuf semaines avant ou après la date prévue de l’accouchement.

    Si le travail commence pendant un voyage au Canada, les factures médicales sont généralement couvertes par votre régime provincial d’assurance maladie; l’assurance voyage couvrira les dépenses en sus. Veuillez noter qu’il se peut que vous deviez payer certains frais de votre poche, en fonction des risques couverts par votre police.

Maintenant que vous savez comment l’assurance voyage s’applique pendant la grossesse, il ne vous reste plus qu’à choisir la destination de votre lune de miel prénatale tant attendue! Profitez-en bien!

Si vous avez besoin d’informations supplémentaires ou si vous avez des questions, laissez un commentaire ci-dessous ou un message sur Twitter @TUInsurance.

Lisa Goodmurphy, Travel Blogger, TuGo Canada

Gone with the Family - Family Travel BlogGone with the Family - FaceoobkLisa Goodmurphy - TwitterImage Map

@GoneWithFamily.

Articles apparentés
  • http://femmefrugality.blogspot.com femmefrugality

    We took a babymoon with my first! It was at the very end of my 2nd trimester; I was too worried to travel during the 3rd. What does the term ‘stability requirement’ mean?

    • Jamie

      Hi there,

      A stability requirement is the number of days that a medical condition needs to be stable (for instance, no changes in medication or treatment) prior to leaving on your trip. The stability requirement may depend on the person’s age and trip length, and can vary from policy to policy.

      Hope that clears things up for you! Happy travels! 🙂

  • Martin Firestone

    I could be missing where you said this, but where did you say costs attributed to the newborn are NOT covered
    This to me is the crux of the whole situation
    How can a woman even entertain travel in the third trimester , with the risk that if an unexpected birth nothing attibuted with the childs costs will be covered