Des paysages karstiques, des plages tropicales, des rues qui bourdonnent au son des scooters et des deltas des rivières – où les gens passent leur vie sur l’eau : Bienvenue au Vietnam! Nous allons vous faire vivre un tour d’horizon des meilleurs endroits à visiter dans ce pays. Hanoï et Ho-Chi-Minh-Ville en sont les deux grandes métropoles où des complexes entiers de tours voient le jour chaque année. Les rues des vieux centres-villes grouillent de scooters et la culture de la restauration « sur le pouce », qui a inspiré l’engouement pour la cuisine de rue en Occident, est partout. Les deux villes ont des quartiers coloniaux avec un style élégant de fin de siècle. Et vous remarquerez également ce style français à Sapa et Danang, des stations de montagne au climat tempéré, pour les Occidentaux qui désirent fuir la chaleur.

Pour les Canadiens qui souhaitent voir le meilleur de l’Asie du Sud-Est, le Vietnam est sans aucun doute la destination la plus cotée en 2017. De paysages magnifiques en passant par des lieux au patrimoine unique, voici une liste de 15 endroits à visiter au Vietnam :

  1. Baie d’Ha Long
  2. Hanoï
  3. Hue
  4. Ho-Chi-Minh-Ville
  5. Hôi An
  6. Sapa
  7. Delta du Mékong
  8. Province de Ha Giang
  9. Province de Ninh Binh
  10. Danang
  11. Nha Trang
  12. Phu Quoc
  13. Parc national de Phong Nha-Ke Bang
  14. Phan Thiet
  15. My Son

Baie d’Ha Long

baie d’ha long, site de l’unesco

Il y a jusqu’à 2 000 affleurements karstiques au beau milieu de la Baie d’Ha Long, possédant tous des façades vertigineuses. Mais vous n’en trouverez pas deux identiques. Certains ressemblent à des colonnes verticales, d’autres ont des parois surplombantes, et d’autres abritent de magnifiques petites plages. Cet endroit offre un paysage luxuriant, avec sa végétation poussant sur chaque surface horizontale, contrastant avec les couleurs argentées des rochers. La plupart de ces îles au relief karstique abritent des grottes : vous devez impérativement visiter celles de Sung Sot et de Dau Go, qui foisonnent toutes deux de concrétions naturelles. Il y a plusieurs façons d’explorer la baie, en barque depuis le pont d’une jonque ou d’une croisière de luxe, ou vous pouvez également prendre les choses en main en découvrant ce site envoûtant de l’UNESCO en kayak.

 

Hanoï

Hanoï, Vietnam

À côté du Fleuve Rouge, il y a la ville qui a été sporadiquement la capitale du Vietnam depuis 1 000 ans. Dans la Vieille Ville, les rues tiennent leurs noms des corporations historiques, et les commerces de chaque côté de la rue exercent toujours les mêmes métiers qu’il y a des siècles. Entre les marchés, les légions de commerçants et les files interminables de chariots et de scooters, il se passe un millier de choses à la fois. Les rues y sont pleines de « maisons-tubes », des logements de fortunes rudimentaires de plus en plus hauts pour contrer l’espace limité au sol. La Vieille Ville s’arrête là où le Quartier Français commence. Ce quartier abrite de larges boulevards délimités par des villas destinées aux ambassadeurs et membres du gouvernement, ainsi qu’un opéra des beaux-arts et des cafés décorés de toiles de store de la Belle Époque.

 

Hue

citadelle de hue au Vietnam, site classé au patrimoine de l’unesco

En tant que siège des empereurs de la dynastie Nguyen, Hue fut un temps la capitale du pays entre le début du 19e siècle et 1945. La période a laissé en héritage des mausolées spectaculaires et une cité impériale digne d’un conte de fée, entourée d’une citadelle. Elle abrite un ensemble incroyable de pavillons, musées, commerces et temples, entourés par des murs et des douves. À l’extérieur, sur les collines à côté de la Rivière des Parfums, on peut voir les tombes des empereurs qui régnaient depuis Hue. L’empereur Minh Mang, décédé en 1841, repose à jamais en paix dans son palace de luxe, dans une cour au milieu des jardins aquatiques gardée par une petite armée de soldats de pierre.

 

Ho-Chi-Minh-Ville

les chariots de nourriture de la rue ho-chi-minh

Anciennement connue sous le nom de Saigon, cette ville avait besoin d’un peu de temps pour se remettre de la guerre. Mais elle est à présent en train de devenir une grande puissance économique, comme vous pourrez le constater en regardant sa ligne d’horizon. La Tour financière Bitexco est le symbole de la modernité de la ville, et le Skydeck de Sài Gòn offre une vue panoramique de la ville. Ho-Chi-Minh-Ville évolue et se développe à un rythme effréné. Les senteurs des vendeurs de nourriture ambulants sont intoxicantes. Les visites guidées pour trouver de la nourriture vous emmèneront dans des quartiers où vous n’auriez autrement pas mis les pieds, tels que les arrondissements 3 et 5, où les plats sont bon marché et délicieux (avec des sandwiches banh mi et des brochettes à profusion). Si vous avez le goût du risque, vous devrez essayer ces mets étranges au Vietnam.

Les amateurs d’Histoire pourront constater que les années 60 et 70 sont toujours gravées dans les mémoires. Le Musée des vestiges de la guerre est un voyage indéfectible à travers le conflit, et les tunnels Cu Chi creusés par les Viet Cong ont été ouverts au public.

 

Hôi An

une femme en bicyclette dans les rues d’hôi an

Entre le 15e et le 19e siècle, Hôi An était le port principal du Vietnam, et le reste quasiment encore aujourd’hui. Poste de commerce typique de l’Asie du Sud-Est, Hôi An est un site classé au patrimoine mondial avec des centaines d’édifices protégés pour leur statut de monuments historiques. Beaucoup d’entre eux ont été bâtis par des étrangers, débarquant au port depuis l’Europe, la Chine ou le Japon. La Ville Ancienne se visite à pieds, pour pouvoir profiter des rues abritant des temples construits il y a des siècles, et des maisons et ateliers où les techniques artisanales ancestrales ont toujours le vent aux poupes. Et si vous pouvez y aller pendant la pleine lune, vous ne sera pas déçu! Les façades érodées de la ville sont illuminées de lanternes et les processions animent les rues.

 

Sapa

rizières en terrasses de sapa

À la pointe nord de la chaîne de Hoang Liên Sơn, Sapa est un prestigieux village de montagne très apprécié des randonneurs et des escaladeurs qui souhaitent faire une escale. En raison de ses températures plus fraîches dues à l’altitude, Sapa est devenue une station de montagne française lorsqu’elle a été reliée à Hanoi par voie ferrée au 19e siècle. On retrouve des traces de l’influence française dans l’église et dans les majestueuses maisons coloniales. Les jours de marché, différentes minorités ethniques venant des villages voisins affichent des robes traditionnelles multicolores pour vanter la beauté de leur marchandise. Vous pouvez également visiter certains de ces villages à pieds avec des guides du coin et admirer des chutes d’eau le long du chemin. Nous vous recommandons de vous rendre à Sapa en octobre pendant la récolte du riz. C’est le moment de l’année ou les terrasses en bord de colline sont le plus luxuriantes.

 

Delta du Mékong

marché flottant sur la rivière du Mékong

En se dirigeant vers la Mer de Chine méridionale, la rivière du Mékong se divise en deux bras puis à nouveau en neuf estuaires et traverse trois provinces vietnamiennes. L’eau est essentielle à la vie quotidienne dans cette région fertile pleine de palétuviers, champs de riz, plantations de fruits sur des îles, potagers, élevages de poissons, et champs de cannes à sucre. Pour vous donner une idée, plus de la moitié du riz cultivé au Vietnam provient du Delta du Mékong. On peut se déplacer en bateau et regarder les buffles d’eau labourer les champs en achetant des fruits comme des mangues ou des ramboutans au marché flottant. Consultez les nombreuses options de visites guidées offertes par les organisateurs de voyage de la région qui vous emmèneront voir des ateliers de papier de riz ou de confection de nouilles, ou encore les cachettes des Viet Cong dans les marécages. Apprenez-en plus sur la rivière, et découvrez la culture, les paysages et la vie quotidienne au fil du Mékong.

 

Province de Ha Giang

le col de ha giang ma pi leng

Si vous voulez vous rendre là où peu de touristes s’aventurent au Vietnam, vous ne pourrez pas aller plus loin que la province de Ha Giang dans le nord du pays. Le Ha Giang est une région de rêve pleine de formations karstiques, de villages accueillants et de montagnes bordées de rizières. Le seul moyen pour explorer cette région est le vélo, soit par vous-même, soit avec un guide. Vous devrez rouler sur des routes de montagne sinueuses qui vous amèneront vers le col paradisiaque de Ma Pi Leng. Ce « paysage national » a été rendu accessible dans les années 60, lors de la construction de l’effrayante route de 20 kilomètres de long qui traverse le sommet luxuriant de la montagne.

 

Province de Ninh Binh

La Pagode de Bich Dong à Ninh Binh au Vietnam

L’improbable belle province de Ninh Binh se trouve dans le Delta du Fleuve Rouge où s’entrelacent des lieux pleins d’Histoire et de merveilles naturelles. Le paysage est divisé en formations qui s’élèvent abruptement sur les plaines où vous trouverez des pagodes et des points d’observation, après avoir escaladé les marches interminables pour arriver au sommet. L’incroyable Tam Coc Bich Dong est un site classé au patrimoine de l’UNESCO et abrite une cave inondée parmi les rizières que vous pourrez explorer en kayak. Vous verrez également un ensemble de trois pagodes datant du 15ième siècle, perchées sur les roches karstiques. Un autre endroit qui vaut le détour est le Temple de Bai Dinh, plus grand ensemble de temples bouddhistes au Vietnam.

 

Danang

ville de danang au vietnam

Lorsque les colonisateurs français au sud du Vietnam avaient besoin de trouver un refuge à la chaleur, ils allaient à Danang, une station de montagne au climat tempéré dans les hauts-plateaux au centre du pays sur les rives du Lac Xuan Huong. Après sa découverte en 1897, une ville pleine de villas élégantes a vu le jour au milieu de la forêt de pins. Ajoutez à cela des pagodes typiques et vous avez une station alpine avec un style vietnamien qui n’a pas été affectée par la guerre. C’est désormais la destination de choix pour les couples vietnamiens amourachés qui veulent se marier. Vous les croiserez en train d’explorer la belle ville de Da Lat main dans la main. Le village est également le point de départ de plusieurs randonnées traversant des champs de thé, des plantations de café et des vergers, et passant par des villages reclus où vivent des minorités ethniques. N’oubliez pas de visiter le palace Art Déco de Bao Dai, dernier empereur du Vietnam, forcé à l’exile en 1955.

 

Nha Trang

Plage de Nha Trang au Vietnam

Le mot d’ordre à Nha Trang, première station balnéaire du Vietnam, est le plaisir sans scrupules. La courbe continue en forme d’arc de sable doré borde les gratte-ciel modernes et la végétation luxuriante de Hon Tre dans un archipel d’îles. Vous trouverez du poisson et des fruits de mer à chaque menu. Les tablées de crabes frais, homards et crevettes vous mettront en appétit. La température chaude de l’eau et la vie marine exotique vous donneront envie de faire de la plongée sous-marine, même si vous n’en avez jamais fait auparavant. Plus tard, au coucher du soleil, les vacanciers mettent leurs plus belles tenues pour aller faire la fête sur les plages jusqu’au petit matin.

 

Phu Quoc

l’île de Phu Quoc au Vietnam

La plus grande île du Vietnam est bien différente de Nha Trang, mais est tout aussi attrayante. Phu Quoc est plutôt une destination tranquille pour une escapade à la plage, avec un littoral tropical et des collines boisées, protégée par son statut de parc national. Nombre d’opérateurs de voyages vous attendront au tournant pour vous faire visiter tout ce que l’arrière-pays a à offrir : les fermes de poivre et les usines à anchois qui fabriquent la sauce riche en poisson connue de tous, Nuoc Cham. Mettez ces plages longées de palmiers sur votre liste : Sao, Bai Truong et Bai Khem. Vous y trouverez du sable blanc comme du sucre et des bateaux paniers circulaires arrimés sur la plage par les pêcheurs.

 

Parc national de Phong Nha-Ke Bang

Grotte de Phong Nha Ke Bang, Bo Trach Quang Binh

Le plus grand ensemble de formations karstiques de la planète se trouve dans la région littorale au centre-nord du pays, à la frontière d’un parc national établi en 2010. Ce site est également classé au patrimoine mondial et abrite l’imposante Grotte de Phong Nha qui est officiellement la plus grande grotte au monde avec plus de 44 kilomètres de tunnels. Seul le premier kilomètre est accessible, ce qui est plus que suffisant pour se rendre compte de la grandeur des lieux. Il existe un nombre gargantuesque de grottes ouvertes au public en plus de celle-ci, comme Han Son Doog qui possède une chambre assez grande pour contenir un pâté de maisons de New York, gratte-ciel inclus.

 

Phan Thiet

le village de pêcheurs de phan thiet au vietnam

À des heures à l’est de Ho-Chi-Minh-Ville se trouve une petite ville en bord de mer en passe de devenir une destination de choix pour les citadins qui souhaitent fuir la ville pour un week-end. À Phan Thiet, vous pourrez voir la communauté de pêcheurs en plein travail ou en train de naviguer le marché. Autour du cap se trouve Mui Ne qui possède son propre port de pêche dynamique et une plage magnifique. Les vents puissants de Mui Ne attirent les surfeurs et les navigateurs de haut niveau, mais si vous préférez simplement vous baigner, les eaux y sont chaudes et peu profondes. Les alentours regorgent de choses intéressantes à voir, telles que les dunes de sable blanc faisant penser au Sahara que vous pouvez explorer en quad, les dunes rouges ocres, ou encore les Tours Cham du Royaume de Champa érigées il y a des centaines d’années.

 

My Son

Sanctuaire de My Son quang namDans la région littorale centrale se trouve l’un des ensembles de temples hindous les plus légendaires de l’Asie du Sud-Est. Le site était habité pendant plus de 1 000 ans, du 4e siècle au 14e siècle, et bien qu’il fût endommagé pendant la Guerre du Vietnam, il impressionne toujours par sa grandeur et sa majestuosité. L’édifice fut bâti avec des briques rouges, qui furent ensuite gravées de motifs sophistiqués ou sculptées en statues. My Son était un lieu de sépulture pour les empereurs et de cérémonies religieuses, et était composé de plus de 70 temples à son apogée. Le moyen le plus facile pour s’y rendre est depuis Hoi An ou Danang, en tour organisé. Si vous ne connaissez pas bien l’Empire de Champa, il y a un musée à l’entrée du parc avec des objets et une chronologie de l’empire.

Vous serez sûrement émerveillé par la beauté et l’esprit du Vietnam, surtout si c’est votre première fois dans ce beau pays. Mais avant votre départ, apprenez en plus sur la culture et mettez à jour votre carnet de vaccinations. N’oubliez pas de souscrire une assurance voyage et gardez un œil sur les avertissements de voyage locaux lorsque vous finalisez votre itinéraire de voyage.

Vous avez des questions ou des recommandations sur les meilleurs endroits à visiter au Vietnam? Laissez-nous un commentaire ci-dessous.

Joyeux voyages,

The Crazy Tourist

Cet article a été écrit en collaboration avec The Crazy Tourist (site en anglais seulement).

Les 15 meilleurs endroits à visiter au Vietnam

31 mai 2017