D’ici 2021, l’Union européenne (UE) utilisera un nouveau système d’autorisation qui affectera les voyageurs provenant de pays normalement exemptés de visa comme le Canada et les É.-U. : le système d’autorisation dans le cadre du système européen d’information et d’autorisation concernant les voyages ou tout simplement ETIAS pour « European Travel Information and Authorisation System » en anglais.

À partir du 1er Janvier 2021, les voyageurs qui comptent voyager vers l’espace Schengen devront faire une demande d’autorisation de voyage ETIAS. Cette restriction s’applique aux courtes visites, jusqu’à 90 jours, que ce soit par affaire ou par loisir.

Quel est le but de l’ETIAS?

Ce critère de voyage vise à améliorer la sécurité dans l’espace Schengen en évaluant les voyageurs et en identifiant toute menace à la sécurité ou risque de migration qu’ils pourraient potentiellement porter. Une vérification approfondie des antécédents est faite auprès des bases de données de sécurité comme Interpol ou Europol. Cette procédure permet également de réduire le temps d’attente en général pour les voyageurs.

Comment les voyageurs obtiennent-ils l’autorisation ETIAS?

Avant le départ, les voyageurs doivent remplir un formulaire de demande en ligne qui répertorie certaines données biographiques comme, entre autres, le nom complet, la date de naissance, le pays de résidence, le numéro de passeport, les anciennes demandes de visa.

Après avoir rempli le formulaire, les demandeurs doivent payer des frais uniques de 7€ (environ 10,50 $). Les autorisations de voyage ETIAS, permettant plusieurs entrées dans l’espace Schengen au cours d’une période de 3 ans, devraient être délivrées quelques minutes plus tard, dans la majorité des cas.

schengen-ue-fr
Même si le processus n’est pas en vigueur pour encore quelques années, on recommande fortement aux voyageurs canadiens et américains de se renseigner le plus tôt possible pour éviter les mauvaises surprises en voyage.

Qu’est-ce que l’espace Schengen?

L’espace Schengen est composé de 26 pays de l’Europe de l’Ouest, excluant le R.-U. L’espace a été officialisé par l’UE en 1995 pour éliminer les frontières de ces pays aux citoyens et aux titulaires de passeports internationaux, éliminant ainsi les contrôles frontaliers et permettant de voyager librement entre les pays participants.

Présentement, les pays membres de l’espace Schengen sont les suivants :

Allemagne France Lituanie République tchèque
Autriche Grèce Luxembourg Slovaquie
Belgique Hongrie Malte Slovénie
Danemark Islande Norvège Suède
Espagne Italie Pays-Bas Suisse
Estonie Lettonie Pologne
Finlande Liechtenstein Portugal

Ainsi, la mise en place de l’ETIAS n’affectera pas les voyages au R.-U., en Europe de l’Est ou en Russie.

L’ETIAS est-il différent d’un visa?

Oui! Obtenir une autorisation ETIAS est beaucoup plus simple qu’obtenir un visa pour visiteur. Ici, les demandeurs n’ont pas besoin de se rendre au consulat et fournir des données biométriques. L’ETIAS est conçu pour les voyageurs qui proviennent de pays exemptés de visa qui ne sont pas membres de l’UE comme le Canada, les É.-U., le Mexique, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, le Japon, la Corée du Sud, Hong Kong, plusieurs pays sud-américains, et bien d’autres.

À noter : Parce que le système est conçu pour les touristes, ceux qui souhaitent vivre, travailler ou étudier dans l’espace Schengen devront tout de même faire une demande de visa en bonne et due forme.

 

Jeter un coup d’œil régulièrement pour suivre les mises à jour concernant l’ETIAS!

Voyagez prudemment,

Justin

Alerte de voyage : l’influence de l’ETIAS sur les Canadiens qui voyagent en Europe

14 mars 2019