Pour les habitués des escapades ordinaires en vélo de montagne, de jour ou de nuit, ou de toute autre variante du vélo, le vélo d’hiver semble être la suite logique des événements. Rien ne poussera plus votre corps à dépasser ses limites que de le sortir de sa zone de confort et rien n’est plus exaltant que de sentir l’air froid paralyser vos joues et la neige craquer sous la pression de vos pneus extra larges.

L’hiver est le moment propice pour les amateurs d’aventure d’essayer de nouveaux sports. Cependant, il faut étudier les risques encourus et les défis imposés par la météo. Pour les débutants en VPS (vélo à pneus surdimensionnés), la sécurité est la préoccupation principale lorsque vous pédalez sur des terrains enneigés accidentés et que vous devez faire face aux frissons et aux risques de chutes encourues en faisant du vélo dans un paradis hivernal.

Protégez vos extrémités

La circulation sanguine est toujours un problème lorsque les températures commencent à descendre, et rien ne coupe plus la circulation de vos doigts de mains et de pieds que la rudesse d’une virée en vélo dans les grands froids hivernaux. Vous pouvez certes vous passer des bottes spécialisées et autres chaussettes imperméables ou protections en caoutchouc pour vos chaussures, mais vous aurez assurément besoin de gants de vélo d’hiver (site en anglais) pour protéger vos mains et les tenir au chaud.

Assurez-vous de choisir des gants à la fois légers pour conserver votre flexibilité, et assez chauds pour préserver l’agilité de vos doigts. Bien que la neige constitue une piste d’atterrissage plutôt moelleuse, les rochers, eux, sont bien moins accueillants si vous tombez les mains en avant. Une chute pourrait mettre fin à votre sortie en vélo alors vérifiez que vos gants résistent aux chocs.

Prévoyez des épaisseurs!

Vous aurez peut-être froid au début, mais toute bonne virée en vélo digne de ce nom finira par vous épuiser et vous faire transpirer. Cela pose un problème en hiver car vous transpirerez jusqu’à avoir trop froid pour continuer. Voilà pourquoi il est nécessaire de porter plusieurs épaisseurs, comme un manteau d’hiver épais et un haut imperméable plus léger dessous. Ainsi, vous pourrez rester sec en vous changeant. Pensez à porter des vêtements qui repoussent l’humidité pour ne pas laisser votre transpiration refroidir la température de votre corps au point de ne plus être confortable.

équipement VPS comment s’habiller
En plus de choisir le bon VPS, emportez tout l’équipement nécessaire pour rester au chaud et au sec en cas de températures négatives.

Partez en reconnaissance ou faites des recherches en ligne (article en anglais seulement) pour savoir où les sentiers vous mèneront et soyez préparé pour la météo. En fonction de l’altitude à laquelle vous ferez du vélo, renseignez vous sur les symptômes courants liés au mal des montagnes et comment les surmonter (article en anglais seulement).

Assurez-vous que votre vélo soit adapté pour l’hiver

Avant de partir à l’aventure tout-terrain dans la neige, assurez-vous de choisir le bon vélo. Si vous vous essayez au vélo d’hiver pour la première fois, songez à acheter un VPS. Ces vélos roulent facilement sur neige comme sur sable contrairement aux vélos de montagne ordinaires, et vous donneront ainsi plus de stabilité. De plus, un VPS a des roues très larges, idéales pour rouler sur toute sorte de terrains, que ce soient des sentiers de randonnée, des rivières boueuses, ou des routes glissantes.

D’autre part, il faut prendre des précautions supplémentaires pour conserver une bonne adhérence et une bonne stabilité sur des sentiers gelés ou recouverts de neige ou de boue sur lesquels vous roulerez sûrement pendant les saisons froides et pluvieuses.

Testez vos freins minutieusement pour vous assurer qu’ils fonctionneront correctement quand les températures chuteront, et veillez à ce que vos pneus soient toujours bien gonflés et qu’ils ne soient pas abimés au point d’être inutilisables, surtout les pneus de montagne. Une mauvaise adhérence au sol pourrait vous faire tomber tête la première sur la route, ce qui n’est jamais une partie de rigolade.

Vous pourriez avoir besoin d’épaisseurs de vêtements en plus ou même de matériel pour vous réchauffer ou maintenir la température de votre corps en cas d’urgence, alors équipez votre vélo en capacité de portance.

Gardez les moyens de communication allumés

Vous pourriez être tenté d’éteindre votre téléphone pour profiter pleinement de l’aventure sans être interrompu, mais cela pourrait être dangereux surtout si l’hiver bat son plein. Faites part de votre itinéraire à un ami ou membre de vote famille avant de partir et demandez-leur de vérifier occasionnellement si vous allez bien. En cas d’urgence médicale, ayez les coordonnées des autorités locales ou de votre fournisseur d’assurance voyage à portée de main.

VPS d’hiver, canada
Le vélo d’hiver est une activité idéale à pratiquer en solo, mais n’oubliez pas d’être vigilent et de rester joignable sur les sentiers.

Encore mieux, au lieu de partir à l’aventure en solo, organisez une virée en vélo d’hiver avec vos amis et votre famille. Vous pourrez vous encourager les uns les autres et resserrer vos liens en faisant face ensemble à l’adversité des sentiers d’hiver ardus. Il existe un grand nombre de stations d’hiver magnifiques au Canada (article en anglais), telles que Whistler, Banff et Gatineau, qui sont parfaites pour vivre une expérience inoubliable de vélo de montagne en hiver.

Les protections rembourrées sont importantes

Encore une fois, vous pouvez penser qu’il est confortable de tomber dans la neige, mais sous la neige, le sol est gelé et intransigeant. Vous pourriez regretter de ne pas porter de protections rembourrées parce que vous pensez qu’un manteau fera l’affaire si vous tombez sur quelque chose de plus dur qu’une boule de neige. Alors veillez à toujours porter votre équipement de protection.

Vérifiez que vos protections rembourrées soient en bon état avant de partir. Si vous trouvez que votre équipement n’est pas confortable ou vous fait trop transpirer, essayez de trouver un autre type d’équipement qui résiste à l’humidité sans compromettre votre sécurité.

Sachez comment rouler sur les terrains d’hiver

velo d’hiver sur des terrains enneiges
Avant de vous aventurer dans des endroits isolés, apprenez à naviguer les terrains enneigés, gelés ou accidentés.

Le concept de base du vélo de montagne reste certes toujours le même durant les saisons froides, mais il y a certaines techniques de vélo à connaître lorsque vous roulez sur des surfaces plus glissantes qu’à l’accoutumée. Un virage serré peut vous faite tomber, rouler sur des racines d’arbres dépassant du sol peut s’avérer être une épreuve à vous glacer le sang et traverser une flaque d’eau pourrait être aussi dangereux que de pédaler dans une mare.

L’assurance voyage pour vos aventures en vélo de montagne

Tant que vous êtes prudent et bien préparé à rouler en toute circonstance, partir en virée à la montagne en vélo l’hiver peut être tout aussi agréable que durant le reste de l’année. Une fois votre sac à dos rempli correctement, votre tenu adéquate pour les chutes enfilée et la résistance de votre vélo aux terrains difficiles contrôlée, rien ne pourra plus vous arrêter dans votre élan.

N’oubliez pas de vérifier si vous êtes couvert par votre assurance voyage pour vos aventures en vélo de montagne, surtout si vous prévoyez rouler sur un terrain enneigé isolé en dehors de votre province. Certaines polices d’assurance ne vous couvriront pas, surtout si vous faites du hors-piste. Avant de choisir un itinéraire, vérifiez les modalités et conditions de votre police pour savoir comment votre fournisseur d’assurance voyage définit hors-piste et hors-limite.

Bonnes virées en vélo de montagne!

Amanda WilksAmanda Wilks est une écrivaine passionnée, une cycliste de montagne chevronnée et une promotrice des sports. Droguée aux aventures, toute occasion d’emprunter un sentier ou de relever un défi est bonne pour elle. Mais elle sait à quel point les mesures de sécurités sont importantes et espère inspirer ses lecteurs à prendre toutes les précautions nécessaires avant de partir pour leurs prochaines aventures en vélo de montagne. Pour en savoir plus sur Amanda, vous pouvez visiter son compte Twitter.

Vélo de montagne en hiver : 6 conseils de sécurité pour les plus aventuriers

21 nov. 2017