Dernièrement, il y a un sentiment général d’inquiétude à travers le monde, entourant le COVID-19 (coronavirus). C’est compréhensible puisque la peur est une réponse naturelle à l’inconnu. Mais la couverture médiatique en continu mènera certainement à une plus grande peur et plus grande inquiétude. Malgré tout ce que vous voyez dans l’actualité—la pénurie de masques chirurgicaux et de désinfectant pour les mains, le stockage excessif de conserves alimentaires, de papier hygiénique et d’autres produits essentiels—la vie normale continue pour plusieurs.

restez-calme-et-voyagez

Restez calme et voyagez

Comme à tout autre moment, chaque pays présente différents niveaux de risque (soyez informé et tenez-vous à jours des avertissements de voyage émis par Affaires mondiales Canada). Tant que vous ne vous rendez pas sciemment dans les endroits proscrits par les avertissements de voyage à cause du coronavirus limitant tous les voyages non essentiels comme la Chine, l’Iran ou le nord de l’Italie, vous devriez vous en tirer. Au moment de cette publication, 115 pays n’avaient détecté aucun cas de coronavirus. Et sur les 78 pays où des contaminations ont été confirmées, 52 d’entre eux ont 10 cas ou moins, selon les nombreux rapports publiés quotidiennement par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Tout cela pour dire qu’il y a beaucoup d’endroits où vous pouvez toujours voyager, à l’international et au pays.

Vous vous demandez quoi faire s’il y a un avertissement de voyage pour la destination que vous prévoyiez visiter? Assurez-vous de lire notre blogue sur l’influence des avertissements de voyage sur votre assurance voyage. Nous avons également élaboré une foire aux questions pour répondre aux inquiétudes des voyageurs face au COVID-19 et l’assurance voyage.

Destinations à l’abri du coronavirus

Si vous n’avez pas encore réservé de voyage cette année, ne laissez pas les craintes face au coronavirus vous empêcher d’explorer le monde, et envisagez visiter ces destinations passionnantes :

namibie
Désert du Namib, en Namibie

L’Afrique

Certains pays comme la Namibie, la Tanzanie et la Zambie peuvent être un peu plus hors des sentiers battus pour les voyageurs canadiens par rapport à des destinations comme l’Afrique du Sud, l’Égypte ou le Maroc, mais ils sont d’excellents endroits pour explorer les vastes prairies et les paysages désertiques du sud de l’Afrique.

caraibes
La Guadeloupe, l’une des nombreuses îles des Caraïbes

Les Caraïbes

Vous pourriez planifier une escapade tropicale vers des destinations populaires comme la Jamaïque, les Bahamas ou Porto Rico, mais vous pouvez également en profiter pour vous détendre dans des complexes touristiques reconnus à travers le monde le long de plages immaculées de certaines des plus petites îles des Caraïbes : les Îles vierges britanniques ou américaines, Sainte-Lucie, la Dominique et la Grenade, pour ne nommer que celles-là.

uruguay
Parc national de Cabo Polonio, en Uruguay

L’Amérique du Sud

La Bolivie, le Paraguay et l’Uruguay sont souvent des destinations négligées par les voyageurs qui se rendent en Amérique du Sud. Chaque pays offre une expérience culturelle et des aventures différentes de celles de ses voisins.

groenland
L’un des glaciers du Groenland

Le Groenland

L’un des endroits les plus reculés que vous pouvez visiter, le Groenland est également l’une des destinations les plus gratifiantes pour les voyageurs à la recherche de paysages, de faune et d’aventures inoubliables à la frontière de l’Arctique.

Mettre tout cela en perspective

  • Cela pourrait aider les voyageurs plus craintifs de consulter les chiffres pour avoir une meilleure vue d’ensemble. En date du 6 mars 2020, il y a plus de 98 000 cas rapportés de COVID-19 dans le monde. En réalité, cela représente 0,0013 % de la population mondiale (7,8 milliards). D’un point de vue positif, plus de 55 000 personnes (site en anglais) ont complètement guéri du virus.
  • Au Canada, notre risque est encore plus faible, avec 45 cas confirmés—0,00012 % de notre population (37,8 millions). Entre temps, l’épidémie de grippe saisonnière fait 1 milliard de cas chaque année au Canada, entraînant 12 200 hospitalisations et 3 500 morts par année, selon l’Agence de la Santé publique du Canada. Nous ne recevons pourtant pas autant de couverture médiatique ou de sensibilisation sur ces chiffres.
  • N’oubliez pas que la majorité des gens exposés au COVID-19 ne présente que des symptômes bénins. Le facteur de risque est plus élevé pour les personnes âgées et celles qui ont déjà des problèmes de santé sous-jacents, menant à un système immunitaire affaibli.

Pour lutter contre la contraction du virus, les voyageurs devraient déjà être familiarisés avec les mesures de protection essentielles contre le COVID-19, qui sont également utiles pour prévenir la propagation d’autres maladies. En pratiquant une bonne hygiène, en réfléchissant de manière critique et en restant objectif, nous pouvons être proactifs plutôt que réactifs. Sauter aux conclusions possiblement fausses fait plus de mal que de bien, et nous risquons d’ajouter à la panique qui inonde déjà les flux de médias sociaux de tout le monde.

Vous avez des projets de voyage à venir ou des expériences récentes que vous aimeriez partager? Dites-le nous dans les commentaires ci-dessous!

Voyages loin du coronavirus

6 mars 2020