Vous prévoyez des vacances hivernales vers l’une des destinations populaires du Mexique : Cancun, Los Cabos, Mazatlán, ou Puerto Vallarta? Les températures chaudes, les plages, le repos complet…pourquoi ne pas passer vos vacances au Mexique?

Ce n’est pas pour être rabat joie, mais Réclamations chez TuGo a remarqué le nombre croissant de plaintes de nos clients qui ont connu des expériences négatives avec les hôpitaux mexicains, pendant leur hospitalisation et aussi une fois rentrés à la maison.

Pour vous éviter ce genre de frustrations, gardez ces quelques conseils en tête…

Conseil No 1 : Les soins médicaux de qualité ne sont pas toujours égaux ou peu coûteux au Mexique, alors assurez-vous d’avoir une couverture d’assurance voyage qui répond à tous vos besoins

Certains voyageurs pensent qu’ils n’ont pas besoin d’une assurance voyage parce que les coûts médicaux et de soins d’urgence sont peu dispendieux au Mexique (article en anglais). Par contre, voyage.gc.ca conseille plutôt sous la rubrique Santé au Mexique que « La qualité des soins offerts varie considérablement d’un endroit à l’autre du pays ». De plus, certains hôpitaux mexicains chargent plus que les hôpitaux américains. Avec le bon fournisseur d’assurance voyage, vous serez protégé financièrement et vos soins seront surveillés de près.

Si vous êtes hospitalisé au Mexique pendant que vous êtes en vacances, posséder la bonne assurance voyage médicale vous permet de recevoir les bons soins.
Si vous êtes hospitalisé au Mexique pendant que vous êtes en vacances, posséder la bonne assurance voyage médicale vous permet de recevoir les bons soins.

Conseil No 2 : Contactez d’abord votre fournisseur d’assurance voyage

Même s’il est fort probable que votre hôtel vous dirige vers l’hôpital le plus près, mieux vaut contacter votre assureur d’abord. Si vous êtes un client de TuGo, et que vous avez besoin d’aide en voyage, appelez-nous toujours en premier. Notre équipe qui parle l’espagnol peut communiquer directement avec l’hôpital en votre nom, pour s’assurer que vous recevez les soins appropriés en fonction de votre état. Elle vous aidera aussi avec toute la paperasse à remplir à l’hôpital.

Conseil No 3 : Attendez-vous à ce que la facturation directe ne soit pas disponible

Le système de facturation des hôpitaux varie d’un pays à l’autre. Au Mexique et dans d’autres pays en Amérique du Sud ou en Amérique centrale, la majorité des hôpitaux demandent un dépôt avant de prodiguer un traitement. Lorsque possible, nous établirons une facturation directe avec les hôpitaux, ce qui signifie que nous paierons directement l’hôpital pour vos dépenses médicales, mais ce n’est pas toujours une option.

Même s’ils n’ont pas le droit de le faire, il y a eu des cas où les hôpitaux ont saisi les passeports, ont refusé de traiter les voyageurs ou ont même refusé des patients jusqu’à ce que l’hôpital reçoive un paiement.  Alors, soyez toujours prêt à payer un dépôt en argent comptant ou par carte de crédit, juste au cas où. Plus tard, vous serez remboursé pour toutes les dépenses admissibles engagées de vos poches, comme le dépôt et les autres dépenses médicales.

paiement-carte-de-credit

Prévoyez avoir une carte de crédit ou de l’argent comptant avec vous, lorsque vous êtes au Mexique, au cas où vous vous trouviez dans un hôpital qui demande un dépôt avant d’obtenir un traitement.

De plus en plus, nous voyons des factures à la suite des traitements beaucoup plus élevées que ce qui était prévu au départ. Certaines sont même jusqu’à 5 fois plus élevées que le montant initial déterminé par l’hôpital (p. ex. 125 000 $ plutôt que l’évaluation initiale de 25 000 $)!  Lorsque cela se produit, nous devons passer à l’étape des négociations avec l’hôpital pour s’assurer que nous payons un montant juste et raisonnable en fonction des soins prodigués pour ainsi maintenir le prix des primes d’assurance voyage au plus bas.

Conseil No 4 : Laissez votre fournisseur communiquer avec les hôpitaux ou les créanciers

Malheureusement, certains clients de TuGo ont reçu des lettres ou des appels des créanciers des hôpitaux demandant des paiements, même si les négociations se font entre l’hôpital et TuGo. Certains voyageurs ont même été menacés avec des tactiques peu réalistes comme un impact sur la cote de crédit et des interdictions de voyager. Si cela se produit, soyez sans craintes! La meilleure approche est de laisser toutes les communications à votre fournisseur d’assurance voyage. Soyez assuré, nous communiquerons directement avec l’hôpital pour résoudre tout litige de paiement.

J’espère que ces renseignements vous aideront à rester mieux informé, et non découragé, si vous vous trouvez dans une situation similaire. Mais, comme toujours, si vous avez des questions, laissez-nous un commentaire ci-dessous et nous répondrons à vos besoins.

Voyagez prudemment,

Melissa

Voyageurs hivernaux : attendez-vous à tout de la part de certains hôpitaux mexicains

13 nov. 2019