Le fleuve Mékong est la colonne vertébrale de l’Asie du Sud-Est. Il en est le pilier et assure le développement économique des pays qu’il traverse. Le parcourir, c’est découvrir intimement le cœur de cette région asiatique et la vie de ses habitants. Je vous emmène aujourd’hui, en suivant le fil de différents lieux symboliques, découvrir ce fleuve qui m’a incontestablement charmée.

Houseboats on the Mekong in Loas
Des bateaux lents du Mékong
A view of the Mekong River
Moi, Rachel, surveillant le Mékong

Un des plus grands fleuves au monde

Le Mékong est imposant. C’est l’un des plus grands fleuves au monde. Ayant sa source dans les montagnes de l’Himalaya, au Tibet, il termine sa course dans le delta du Mékong, situé plus de 4500 km plus loin en aval.

Travel along the Mekong River
Le paysage au bord du Mékong

Découvrez six pays, leurs cultures, leur mode de vie

Il traverse au total six États aux cultures, aux paysages et aux modes de vie différents. Il débute sur le territoire chinois, avant de parcourir quelques kilomètres dans le Triangle d’or, à la frontière de la Birmanie. Il traverse ensuite le centre du Laos pour servir de frontière naturelle avec la Thaïlande sur plusieurs centaines de kilomètres. S’ensuit le Cambodge, où il s’élargit pour devenir un énorme lac d’eau douce, le Tonlé Sap, avant de poursuivre sa course vers le Vietnam, où il se jette dans la mer de Chine.

Le partage des ressources du Mékong est la cause de bien des conflits géopolitiques qui ont secoué la région, créant des tensions entre les pays qu’il traverse. Mais dans ce billet, je m’attarderai davantage sur certains endroits significatifs, qui ont parsemé ma route au cours de mes voyages dans cette magnifique région du globe.

Le Long du Mékong
Les pays traversés par le Mékong

Le Yunnan en Chine

Lors de mon séjour au Yunnan, en Chine, j’ignorais que le cours d’eau qui croisait ma route dans les magnifiques paysages de montagnes était le même qui irriguait les terres vietnamiennes, quelque 4 000 km plus au Sud, pour donner l’un des meilleurs riz au monde. Ce fleuve majestueux était toujours présent à mes côtés lorsque je parcourais les montagnes à la recherche du peuple tibétain et d’autres ethnies qui animaient mon imaginaire.

Les Chinois nomment le Mékong Lancang Jiang ou « Fleuve tumultueux ». Je vous laisse profiter de quelques images prises à Lijiang,   près de la montagne du Dragon de Jade.

The canals of the Mekong in China
L’étang du dragon, à Liijiang, en Chine
Canals along the Mekong in Lijiang China
Le réseau de canaux de Lijiang, en Chine

Descente le long du Mékong au Laos

La vie au Laos est dictée par ce fleuve qui coule d’un bout à l’autre du pays. Les principales villes sont d’ailleurs situées le long de ses berges. Que l’on soit au Nord, dans la charmante ville de Luang Prabang, à Vientiane, la capitale, dans les petites villes du Sud près de la frontière thaïlandaise, ou aux 4 000 îles à la frontière du Cambodge, la vie des Laotiens est rythmée par le Mékong : ils vivent le long de ses berges, l’aménagent, s’y alimentent ou l’utilisent pour leurs festivités.

L’un des plus gros festivals du Laos est la course de bateaux-dragons qui a lieu à Vientiane. Des milliers de personnes se rejoignent sur les rives pour encourager les participants.

The festivals in Laos centre around the Mékong
Une course de bateaux-dragons au Laos

Lors de la fête des lumières qui a lieu à la fin du carême bouddhiste, en octobre, des bateaux-lanternes confectionnés en papier Saa sont déposés par milliers à la surface de l’eau, lui donnant un éclat majestueux.

Paper Lanterns in Laos
Le festival de lumière au Laos

Un des plaisirs pour le voyageur au Laos est de monter à bord d’une embarcation traditionnelle en bois et de descendre une partie du Mékong.  Malgré le manque de confort, l’expérience culturelle est unique.

Taking a ride on the Mekong in Laos
Promenade en bateau sur le Mékong

Après avoir servi de frontière naturelle avec la Thaïlande sur plusieurs centaines de kilomètres, le Mékong atteint les 4 000 îles, au Laos. Un endroit où la vie coule tranquillement, malgré le rythme effréné que prend le cours d’eau avant de continuer son chemin vers le Cambodge. Il se transforme alors en forts rapides et chutes  ̶  parmi les plus agités au monde.

Le Tonlé Sap et son village flottant au Cambodge

Le Tonlé Sap est un énorme lac d’eau douce, le « cœur » du Cambodge. En allant dans la région de Siem Reap pour visiter les grandioses ruines d’Angkor, il est impossible de ne pas le remarquer.

Pour vivre l’expérience complète, il est intéressant de venir de Battambang à bord d’une embarcation. Peu à peu, le fleuve s’agrandit pour laisser place à ce lac qui recèle une richesse énorme. Les habitants ont élu domicile non pas sur ses berges, mais directement sur celui-ci, dans des maisons flottantes. Une communauté villageoise s’est construite sur l’eau, avec le mode de vie que cela implique.

Water communities on Tonle Sap
Maisons flottantes sur le lac Tonlé Sap, au Cambodge

Les villageois font leur toilette, cultivent, pêchent et vendent leurs produits sur l’eau. Quand son niveau varie, ils changent simplement d’endroit. Leurs maisons flottantes permettent de s’adapter aux caprices de ce milieu naturel qui ne cesse de changer au gré des saisons.

Cambodian Life on Tonle Sap
Le charme de la vie sur le Tonlé Sap, au Cambodge

Le delta du Mékong au Vietnam

Avant de se jeter dans la mer de Chine, le fleuve Mékong se divise en plusieurs petits canaux pour former un delta. Cette région du Sud Vietnam est le grenier à riz de l’Asie, une des régions les plus productives au monde.

Parcourir les petits canaux est un plaisir, d’autant plus qu’ils servent de scène à la vie vietnamienne. Le delta est un marché à ciel ouvert, vivant et dynamique. Les femmes principalement, vêtues de leur tunique et de leur chapeau conique, pagaient et vendent à la criée aux passants leurs récoltes ou concoctions du matin.

Water markets on the Vietnam Delta
Une marchande, un matin au Vietnam

On peut faire ses courses en naviguant aux petites lueurs sur ces cours d’eau labyrinthiques : ananas, soupe tonkinoise, noix de coco, etc. On peut acheter des produits frais de la région et même prendre son petit déjeuner assis dans sa barque.

The river market in Vietnam
Le marché flottant sur le delta du Mékong, au Vietnam

Parcourir le fleuve Mékong est un voyage au cœur même de cette région du monde, dont les habitants vivent au diapason de l’eau. Car s’il est la colonne vertébrale de l’Asie du Sud-Est, il est surtout l’âme de ces pays.

Looking on the Mekong from a canoe
Bateaux traditionnels du Mékong

Souvenez-vous de partir couvert par une assurance voyage : vous aurez ainsi tout loisir de découvrir le Mékong avec l’esprit tranquille!

Bon voyage!

Rachel

Rachel

Decouverte MondeRachel - Decouverte Monde - FacebookRachel - Decouverte Monde - Google PlusImage Map
Articles apparentés
  • http://www.bonjourshanghai.com/ Adrien

    De très jolies photos.
    J’ai beaucoup aimé la montagne du Dragon de Jade dans le Yunnan, c’est vraiment un endroit magnifique!

    • http://www.decouvertemonde.com Rachel @ Blog voyage Découverte Monde

      Merci Adrien 🙂
      Elle est vraiment impressionnante cette montagne! On la voit de partout, elle est vraiment indissociable de cette partie du Yunnan. D’ailleurs, as-tu eu la chance d’aller visiter le Dr. Ho, reconnu internationalement pour sa médecine traditionnelle. Il aurait vaincu son cancer et traite des maladies à partir de plantes qu’il récolte sur les flancs de cette montagne. Tout un homme, je te l’assure.

      • http://www.bonjourshanghai.com/ Adrien

        Bonjour Rachel,
        Désole de répondre que maintenant, je pensais que j’allais recevoir un mail pour m’avertir des nouveaux commentaires mais je ne l’ai pas reçu :-s.

        Non je ne suis pas allé voir le Docteur Ho, d’ailleurs j’en avais même jamais entendu parlé jusqu’à aujourd’hui mais il a l’air d’être un homme passionnant.
        Je m’en vais faire quelques recherches du coup haha

      • http://www.decouvertemonde.com Rachel @ Blog voyage Découverte Monde

        Bonjour Adrien,
        Je crois par contre que le Dr. Ho est un peu victime de sa popularité. Il nous reçoit encore chez lui, mais de ce que j’avais lu sur lui, sur son approche, je crois que c’est un peu différent maintenant. Il charge ses herbes un prix de fou. Mais bon, simplement pour le rencontrer et visiter ça vaut bien le détour vers son village 🙂

  • tanlib

    Très belles photos, j’ai bien aimé ce court voyage en Asie du sud-est.

    • http://www.decouvertemonde.com Rachel @ Blog voyage Découverte Monde

      Merci beaucoup tanlid 🙂 Avez-vous déjà eu la chance de visiter cette région du monde? Ou est-ce dans vos projets? Pour ma part, ce fut un réel plaisir de vous partager ces endroits qui m’ont marqué. Je suis vraiment tombée sous le charme de l’Asie, autant de sa culture( ses cultures), ses paysages, mais également de la gentillesse de sa population. Si ce n’est pas déjà fait, je vous conseille vraiment un voyage dans cette région

  • Jean-claude Fréchette

    Le Mékong et le Tonlé Sap

    Voici un phénomène naturel et bien particulier. Le lac Tonlé est un immense bassin d’eau nourri par tous les affluents de la grande plaine et qui s’y jettent. Ce lac se prolonge par la rivière Tonlé jusqu’à Knhom Pen où il rejoint alors le Mékong.
    Le Mékong, pour sa part, est le grand fleuve qui coule à l’est de ce lac. En période normale, ils ne s’influencent pas, mais lors des grandes crues, les eaux anormalement hautes du Mékong se jettent alors dans le Tonlé. L’effet le plus remarquable est que la superficie du lac Tonlé est multipliée par cinq couvrant ainsi une grande partie du Cambodge. Ce phénomène explique en partie pourquoi les gens se construisent des maisons très hautes sur pilotis et par « maison » il faut inclure, les commerces, l’essence, l’école, l’église, etc….

  • http://www.decouvertemonde.com Rachel @ Blog voyage Découverte Monde

    Tout à fait Jean-Claude! Ça devient vraiment un vrai village avec, comme tu le mentionnes, tout ce qui lui est associé. Mais sur l’eau.. ce qui est assez exceptionnel et intéressant. Intéressant aussi de voir comment les habitants s’adaptent à leur environnement ici et non le contraire comme on voit bien souvent dans d’autres endroits. D’ailleurs, le Tonlé Sap est aussi un régulateur de l’eau, car il inverse ses flots en période de grandes crues. Un phénomène naturel assez unique je crois. Merci beaucoup pour le commentaire à l’article 🙂

  • Bertrand Labbe

    Salut Rachel, je te suis depuis un certain temps en lisant tes commentaires et ils nous seront très utiles pour notre préparation de notre tour du monde pour notre retraite.

    Bonne continuité.

    • http://www.decouvertemonde.com Rachel @ Blog voyage Découverte Monde

      Bonjour Bertrand 🙂 Je suis bien contente que mes conseils puissent te donner un coup de main dans la préparation de ton voyage. Vous partez bientôt? Vous avez déjà une idée de ce que sera votre itinéraire?